6

Les mythes qui vont vous faire perdre votre temps

Suite à mon article sur lequel je vous demandais des idées pour 2024 on m’a demandé un article qui explique pourquoi on conseille d’exposer à +1.33 IL. Et comment développer correctement un N&B. Et je me suis dit que j’allais transformer cela en une série de points que je vous déconseille de mettre en œuvre. Pas forcements qu’ils soient inutiles, mais simplement qu’ils ont une valeur ajoutée très limitée ou qu’ils sont contre-productifs si vous ne comprenez quoi de quoi on parle.

If faut exposer à +1.33IL

Déjà pour exposer a +1.33 il faut faire mesure incidente au flashmètre par exemple. Et ensuite, c’est censé vous permettre de récupérer plus d’infos dans l’image. Mais aujourd’hui, les ingénieurs de Sony qui font des capteurs, vous expliquent que l’on récupèrera plus de détail en récupérant une sous-exposition qu’une sûre exposition. En plus, si vous maitrisez mal la technique, vous risquez de cramer votre image. Et finalement, si vous utilisez par exemple les ISOs pour le faire, ce qu’il ne faut pas faire, vous allez dégrader votre image, car à certaines positions d’ISOS votre appareil donne des résultats moins bons. Je vous l’ai déjà expliqué dans cet article. Donc la valeur ajoutée de cette technique est faible, voire inexistante. À votre place, je ne perdrais pas mon temps avec cela. Essayez déjà d’exposer à peu près correctement et ça sera déjà pas mal

Il faut utiliser un flashmètre pour avoir de bons résultats

Sans flashmètre, on n’obtiendra pas forcément de résultats très précisément reproductibles, mais ils pourront être très bons. Beaucoup de photographes très talentueux n’en utilisent pas. Et certains qui l’utilisent font quand même des choses assez moches. Si vous avez besoin de reproduire une recette, c’est très bien. Mais on peut être vraiment créatif sans. Là encore, essayez déjà de penser votre photo et de vous rapprocher de ce que vous vouliez faire. Donc si vous ne voulez pas vous lancer dans une activité professionnelle ou il sera important d’arriver très rapidement un résultat prédéfini, ne vous embêtez pas trop avec cela. Je vous ai expliqué cela ici

Il faut penser un N&B a la prise de vue

Le N&B est une exception dans l’art et il ne représente quasiment rien dans la production humaine. Allez visiter un musée. À moins d’aller voir une exposition de Pierre Soulages, tous les tableaux que vous allez voir seront en couleur. Le N&B vient d’une contrainte technique et à cette époque toutes les photos étaient en N&B que la photo soit ou pas préparée à la prise de vue. Ensuite, quand la couleur est apparue, certains ont essayé d’ériger une contrainte en dogme en essayant d’expliquer que la vraie photo était en N&B. Maintenant, on a chacun ces gouts. Perso, je préfère un N&B où il y a du noir et du blanc et pas du gris foncé et du gris clair. Et certaines photos passent mieux en N&B ou en couleur. Et si vous avez une idée d’un N&B, comme vous avez l’idée d’une photo couleur, vous la préparerez pour avoir le résultat souhaité. Mais ce n’est pas lié au N&B, c’est lié au résultat que vous avez imaginé et que vous avez préparé

Il faut relever le Miroir pour faire de la photo de paysage

Le quoi ? Le miroir ? C’est où ça ? Si vous avez un appareil récent, c’est nulle part. Ça n’existe plus. Et sur les anciens ça ne sert pas forcément non plus de le faire comme je vous l’avais montré la

Il faut exporter à 300 dpi

Ça j’ai dû vous expliquer 10 fois que ça ne sert à rien à partir du moment où vous parlez en pixels.

Il faut travailler en RAW.

Vous pensez vraiment que les photographes de reportages qui doivent livrer rapidement leurs photos travaillent en RAW ? Si votre appareil fait des Jpeg qui vous plaisent et que vous ne passez pas votre temps à les développer après, le jpeg c’est très bien aussi.

Il faut un 50mm pour la photo de rue.

Avec les appareils argentiques équipés d’une pellicule 35mm et d’un objectif 50mm, lorsque l’on mettait son œil dans le viseur, on avait l’impression de voir ce que l’on avait vu avant. Donc, on voit un truc, on met l’appareil à l’œil, on shoote et le résultat donne en gros ce que l’on avait vu. Les puristes réglaient leur appareil avec une mise au point fixe et une profondeur de champ suffisante pour ne pas avoir à gérer la mise au point et donc on voit un truc, on met à l’œil et on shoote sans aucun réglage. Ça permet de ne pas louper le moment. Bon maintenant, avec les zooms, des autofocus qui vont à la vitesse de l’éclair et des rafales a 40img/s on va dire qu’il y a d’autres possibilités.

Il faut travailler en manuel

Donc, il y a des ingénieurs qui se cassent le cul à faire plein d’automatismes, vous payez votre appareil des milliers d’euros et vous ne les utilisez pas ? Vous savez qu’ils pleurent dans les centres R&D à cause de vous. Je vous ai déjà donné mon point de vue ici

Il faut travailler avec des profils linéaires

La encore, c’est un truc de geek. Ça part en gros du principe que vous ferez mieux que les ingénieurs qui ont créé les profils pour vos appareils. Le problème, c’est que cela vous obligera à retoucher assez profondément chaque image pour un résultat qui pourra peut-être être meilleur à la fin, mais sans certitude. Ce qui est sûr, c’est que vous y aurez passé pas mal de temps devant votre ordinateur. Perso, je serais vous, je ne perdrais pas mon temps avec cela

Il faut utiliser une focale de 85mm pour faire du portrait.

Quel portrait ? Il n’y a donc qu’un seul type de portrait ? La focale de 85mm sur un Full Frame fera de beaux portraits sans aucun doute. Mais on peut faire autrement avec plein d’autres focales

Il faut travailler en lumière naturelle pour un vrai portrait !

Merde alors. Mais pourquoi il y a des gars qui ont inventé le flash ? Il y aurait un vrai portrait, comme il y aurait une vraie focale, comme il y aurait une vraie exposition, comme il y aurait la vraie photo ? La lumière naturelle est une source de lumière. Les flashs en sont une autre. Et si vous voulez être polyvalent, maitrisez les deux voir, mélangez-les. Ceux qui vous expliquent que seul la lumière naturelle est la bonne, c’est juste qu’ils n’ont pas réussi à maitriser la lumière artificielle. Ce sont souvent les mêmes qui vous expliquent qu’une vraie photo n’est pas retouchée en citant de grands photographes qui sous-traitaient leurs retouches à de très bons tireurs.

Il faut, il faut, il faut

À partir du moment où vous avez quelqu’un qui vous dit, il faut en rajoutant des point d’exclamation, c’est souvent qu’il essaye de se faire passer pour meilleur qu’il n’est, qu’il pense avoir compris un truc et donc pour lui ça devient une vérité et il essaye de vous l’imposer. Maintenant, rien ne vous empêche de tester, mais gardez l’esprit critique et pensez un peu à votre composition avant de penser à des techniques de geeks avec une valeur ajoutée hasardeuse. Exposer a +1.33 IL en RAW en développant avec des profils linéaires ne fera pas de vous un meilleur photographe.

C’est clair maintenant ! Il faut m’écouter ! à ben non merde, il ne faut pas alors ? Je ne comprends plus rien….

Le pot commun

Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

6 Comments

  1. Bonjour. Super intéressant. Je regarde pas mal de vidéo YouTube, c’est vrai que cela donne des indications, mais il faut en prendre et en laisser. Surtout faire des photos et voir nos erreurs. Bonne journée

  2. « À partir du moment où vous avez quelqu’un qui vous dit, il faut en rajoutant des point d’exclamation, c’est souvent qu’il essaye de se faire passer pour meilleur qu’il n’est, qu’il pense avoir compris un truc et donc pour lui ça devient une vérité et il essaye de vous l’imposer. »
    Bien vu. Tant qu’il s’agit de technique photo, ce n’est pas bien grave, mais hélas, de nos jours …

  3. Merci et bravo OuiOui pour cet article on retrouve là tout ce qu’on peut entendre dans beaucoup de club photo. Manque plus que le gilet sans manche avec les poches partout pour ranger les pellicules..

  4. J’aime bien cette remise à l’heure des pendules à l’année 2024.
    On pourrait aussi rajouter cette remarque entendue plus d’une fois: « les photographes professionnels préfèrent les boitier reflex, mais les marques les obligent à utiliser des Hybrides ».
    Très bonne aussi ta conclusion, se méfier des formateurs répétant: « Il faut faire comme je fais ! » plutôt que « Essaie tu verra bien ».

    • Tu as le débat APS-C vs FF aussi. Je me souviens d’une expo ou j’avais des photos d’insecte et on m’a sorti. On arrive à faire ca avec un PAS-C ? 😉

Laisser un commentaire