8

Et si je faisais ma première séance de nu ?

Une première séance de nu ? Il y a un moment déjà j’avais fait ma première séance de lingerie et je vous en avais parlé. Avoir une personne assez dénudée dans mon studio ne m’avait pas fait grand-chose même si je suis un mâle hétérosexuel. Ok Ok  un mâle hétérosexuel ventripotent 😉 Mais je n’avais pas forcément cherché à reproduire l’expérience. Alors, pourquoi vouloir faire une séance de nu ?

Charlotte

Au début de l’année, j’ai photographié la très belle charlotte. Elle n’avait pas fait de photo depuis un moment et était assez méfiante. La séance s’est très bien passée et lorsque l’on fait la sélection des photos elle me parle d’un projet qu’elle voudrait faire, car le contact est bien passé et qu’elle me fait confiance. Son projet c’est du milk bath. C’est des photos dans une baignoire avec du lait et des fleurs. Je lui dis, pas de problème, mais toi tu seras comment. Et là elle me dit nue.

Donc j’avais deux solutions. Oui ou non. Je lui ai dit oui. Je tiens à préciser que Mirou était avec nous devant l’écran à regarder les photos 😉 Et que même si elle est nue pour rentrer dans le bain les photos laisseront plutôt deviner son physique que de le montrer complètement

Laura

J’ai été contacté par Laura. Une très belle jeune femme qui m’a demandé de faire des photos de lingeries pour commencer son Book, car elle voudrait essayer d’être modèle lingerie. Comme pour la première fois avoir une personne en lingerie dans mon studio ne m’a pas posé de problème. On travaillait pour un objectif bien clair. Mais à un moment Laura se sentait d’être topless de dos qui s’est un peu transformé en profil. Je l’ai donc photographié topless et là, encore, nous étions juste en train de travailler sur un projet commun même si à la fin nous n’avons pas gardé la photo

Alors pourquoi tenter le nu ?

Donc là, dans ma petite tête de chauffeur de taxi jaune je me suis dit pourquoi ne pas essayer de faire une séance de nu. Une vraie. Avec un modèle complètement nu. Je trouve que c’est une étape à franchir pour voir au moins si cela me plaît et si j’arrive a maîtriser le sujet

J’ai pensé immédiatement à Louise ma première séance lingerie, car je sais qu’elle fait aussi du nu et que le contact était bien passé. J’ai donc cherché une idée. Car personnellement je trouve que le nu fait assez rapidement vulgaire avec des connotations trop sexuelles et que ça peut faire très rapidement « étalage de Viande ». Moi je suis plus attiré par la sensualité et l’esthétisme même si vous pouvez trouver mes goûts discutables 😉

Je me suis dit qu’un de mes achats récents pouvait venir a mon secours. Le snoot optique. Je suis donc parti comme d’habitude sur mon logiciel de simulation de studio qui depuis est passé en version 2.5. Je vous en parlerais bientôt. Et j’ai fait des essais. Attention ce que vous voyez ce n’est pas de vraies photos mais la simulation du logiciel 3D set a light. Cliquez sur les vignettes pour voir en grand

J’ai ensuite proposé cela à Louise. Louise avait déjà postulé pour essayer avec moi la snoot optique, mais pour mon premier projet avec, ça ne s’était pas fait de part ma faute. Louise a été d’accord. J’avais donc le matériel, le studio et la modèle (je sais, c’est le modèle mais pour les femmes je préfère la 😉 ). Oui, mais Mirou elle en pense quoi ? J’ai donc demandé à Mirou si elle était d’accord. Elle n’était pas forcement pour ni pas forcement contre. Elle me fait confiance, et elle a déjà rencontré Louise. Elle connaît ma démarche photographique

Il en restait plus qu’à fixer une date. Comment ça s’est passé ? Vous ne pensiez pas que j’allais tout vous raconter d’un coup quand même.

LeetchiTu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

 

Et pour d’autres vidéos lightroom choisissez votre niveau

 

8 Comments

  1. HiHiHi tu aurais pu mettre un exemple du « Milk Bath » avec Charlotte, quand-même ;-P

  2. Ce que j’aime chez toi c’est le côté sincère et pratique, la photo de portrait féminin, et de nu implique de gérer l’attitude, le ressenti de l’entourage (quand on est un mâle hétéro ventripotent ou pas) Surtout quand t’est un amateur de paysage, qui veut élargir sa pratique. On va pas faire comme si ça n’existait pas.

  3. Exercice difficile et très délicat. S’il en est, plein d’embûches. Bon courage e plu difficile est de ne pas se laisser guidé uniquement parr la plastique du modèle. Rester humble et très critique avec sois même.

Laisser un commentaire