9

Ma première séance lingerie

Aujourd’hui je vais vous parler de ma première séance lingerie. Je ne suis pas forcément un fan des photos nu ou lingerie que je trouve très rapidement assez vulgaire, mais il se trouve qu’une opportunité m’a permis de tester l’exercice et donc je vais vous en parler.

 

 

La prise de contact

Je suis sur différents groupes Facebook pour modèles et photographes Sur un de ces groupes j’ai mis un post avec certaines de mes photos en précisant que je cherchais des collaborations.  J’ai été contacté un modèle que nous appellerons Louise qui fait pas mal de lingerie. Je lui demande si elle a un endroit où je peux voir son travail. Elle me donne son insta et je dois avouer que ma première réaction n’a pas été positive.  Voilà ce que je lui ai écrit

« Bonjour. Ce que je vais te dire ne se veut pas blessant ni méchant du tout. Mais comme je vais être un peu cash je préfère te prévenir avant 😉 J’ai regardé tes photos sur le 500px ou sur insta. Personnellement je pense que beaucoup ne te mettent pas en valeur. Je vois des poses hasardeuses voir limite « Vulgaire », des lumières pas très jolies assez plates et des expressions du visage sans beaucoup de vie. Les photos les plus intéressantes étant les photos un peu trash ou avec mise en scène. Certaines en peine ombre sont plus intéressante. Moi je pense que ta plastique « Pulpeuse » peut être mise en valeur avec des poses plus féminines plus travaillées. Voilà j’espère que tu ne le prendras pas mal. Donc si on collabore je te demanderais sûrement de travailler certaines poses et je t’enverrais avant des idées. Je peux te dire dans les différentes photos si tu le souhaites celle que j’ai bien aimée et celle où je ne vois pas trop l’intérêt de la photo. Bonne fin de dimanche » 

Et Louise m’a répondu

« Bonsoir. Je comprends et suis à peu près d’accord. Certaines photos je l’admets n’ont aucun but artistique, certaines sont vieilles ou d’autres faites en amateur… Je veux bien savoir ce qui vous plaît plus et connaître vos idées. Bonne soirée »

Là je me suis dit que c’est au photographe de faire la photo, d’expliquer au modèle ce qu’il voulait faire et que ce n’était pas parce que les photos ne me plaisaient pas que Louise était la fautive. C’était donc à moi de lui montrer ce que je voulais faire et d’arriver au bon résultat. Et comme en plus Louise n’avait pas réagi négativement à mes remarques pas très « Sympa » je me suis dit que ça valait le coup de faire cette collaboration.

Les Photos que je voulais faire

J’ai donc d’abord envoyé à Louise une série de photos trouvées sur le Net qui lui montraient le genre de photo que je voulais faire. Puis ensuite je lui ai envoyé des simulations des poses et des lumières que je voulais réaliser. Pour cela j’utilise le logiciel 3D set a light qui en version 2 permet de contrôle très finement les poses jusqu’à la position des doigts. Je suis assez sensible à cela. Je vous avais parlé de la version précédente de ce soft dans cet article.

Ensuite j’explique à Louise que la séance risque quand même de durer un certain temps. Personnellement entre le positionnement des lumières les réglages les prises de vue je mets en gros 30 à 40 minutes par ambiance lumineuse. Je peux passer 10 minutes à faire placer une main correctement. Nous décidons de faire une grosse séance avec démarrage à 10h30 et arrêt dans l’après-midi. La séance a terminé à 16h30 avec une pause d’une heure pour le déjeuner.

Avant la séance je suis allé acheter du satin noir et rouge, car je voulais faire des photos sur Canapé satiné. J’avais aussi une idée avec du voilage et je suis donc allé en acheter aussi. Et avec mon propre argent. Même pas avec ma cagnotte leetchi 😉

La séance

Louise arrive. Elle se change. J’ai une salle de bain juste à côté de mon studio donc c’est facile de se changer et d’arriver dans le studio sans traverser toute la maison en petite tenue. Puis elle arrive donc en sous-vêtement dans mon studio.  Nous enchaînons les prises, les réglages, les poses. Je me rends compte que certaines poses sont faisables et d’autre non. Il faut s’adapter à la plastique du modèle. Comme ce que je voulais faire était différent de ce que Louise a l’habitude de faire, il fallait passer un peu de temps à expliquer en détail ce que je voulais, mais c’est, finalement, un processus normal chez moi. Bref une séance très intéressante et très formatrice

Je suis un mâle hétérosexuel ( Photo non contractuelle 😀 )

Là je suis persuadé que pas mal de lecteurs se demandent ce que ça fait d’avoir un modèle en sous-vêtement dans son studio. Si si. Vous vous le demandez. Je vous connais 😉 Donc je vais passer sur le divan. Sans jugement aucun sur vos goûts moi je suis un mâle hétérosexuel attiré par des femmes pas trop grandes, menues, mais avec des formes. Ceux qui ont déjà vu Mirou savent de quoi je parle. Et Louise et pile poil dans cette définition.

Et bien croyez-moi ou pas Louise était pour moi une sorte de collègue de travail sur un projet commun pour essayer de faire les plus belles photos possibles. Aucune mauvaise pensée comme disait ma Grand-Mère. Par contre ce qui m’a gêné c’est plus ce que Louise pouvait penser de moi. Des fois je la dévisageais de haut en bas en m’arrêtant sur ces sous-vêtements pour imaginer une pose. Je m’en excusais sur le moment, car celait pouvait laisser à penser que j’étais juste en train de la « Mater » alors que ce n’était pas le but. Louise d’ailleurs m’a dit que ce n’était pas grave et que c’était normal.

J’ai fait aussi très attention à la proxémie ( OuiOui connait des mots compliqués 😉 ) et à ne pas rentrer dans le périmètre de la distance personnelle. Entre 45m et 75cm. J’y fais toujours attention avec un modèle, mais la, en sous-vêtement, j’y ai fait encore plus attention.

Le résultat.

Voilà deux exemples de ce que j’avais prévu de faire et ce que nous avons fait avec Louise

 

Mais nous avons fait d’autres photos aussi comme celle-là que j’aime tout particulièrement 😉

Je referais des séances lingerie ?

Honnêtement je ne sais pas. Cette séance a été un vrai plaisir, elle a été formatrice, je suis content du résultat, mais ce n’est pas pour cela que j’ai envie de recommencer demain. Maintenant si j’ai une modèle qui me le demande alors oui évidemment je recommencerais. Je ne sais pas dire non à une modèle 😉 . Hors sujet : Pour ceux qui voudraient me dire que c’est un modèle et pas une modèle je leur répondrais que je ne trouve pas cela beau de dire un modèle pour parler d’une femme. Et comme je parle la langue de Molière qui avait sa propre orthographe je choisis la mienne et je dis une modèle pour une femme 😛

Et Louise elle en a pensé quoi ?

Je vous propose de lui laisser la parole.

OuiOuiPhoto :

Bonjour Louise Avant la séance comment as-tu trouvé la prise de contact ? Les idées que j’ai pu t’envoyer. As-tu été blessé par les remarques « pas très sympas » que j’ai pu faire sur ton travail ? Pourquoi as-tu eu envie de collaborer avec moi ?

Louise :

Alors tout d’abord tes remarques ne m’ont pas blessée. J’en ai assez peu et certaines étaient intéressantes. Et je suis aussi quelqu’un de cash. J’ai surtout trouvé ta remarque sur les fonds de studio juste, mais là, ça n’est pas de mon ressort…

Pour les poses hasardeuses, c’est souvent subjectif, mais je vois. Et le côté « limite « Vulgaire » » c’est pour un autre marché 🙂

Les lumières pas forcément de mon ressort non plus malheureusement et mes expressions du visage on en a parlé. Je souris peu parce que je n’y arrive pas et le style n’est en général pas celui voulu.

Pour la prise de contact j’ai eu le feeling de suite, tu faisais très sûr de toi et comme je t’ai dit j’adore le logiciel de simulation. Tu savais ce que tu voulais niveau tenues etc… J’aime aussi quand c’est carré et préparé puisque je fais pareil de mon côté.

OuiOuiPhoto :

En arrivant quelle a été ta réaction ? Tu as trouvé cela bien organisé ou pas. Le studio t’a paru comment ? Ça faisait amateur, pro ? Tu as eu des réactions particulières

Louise : 

Je n’ai pas trouvé ton studio petit, c’est assez habituel comme surface, tu as de quoi faire des choses sympa, ce que tu as fait. Tu ne faisais pas amateur tu avais l’air de bien maîtriser tes lumières, peut être un peu moins pro niveau fond, mais pas amateur non plus puisqu’on a fait deux essais seulement ^^

OuiOuiPhoto :

Pendant la séance as-tu eu des moments de gêne. Tu as apprécié quoi. Tu as moins aimé quoi ? Tu as détesté quelque chose ?

Louise : 

Aucune gêne pendant la séance puisque pas de remarque, ni de geste déplacé, excellent accueil même de la part de Madame et c’est adorable d’avoir prévu pour le midi.

OuiOuiPhoto :

Lorsque tu as reçu les photos quelle a été ta réaction. C’est ce que tu attendais ? Tu as aimé le résultat ?

Louise : 

Les photos c’est ce que j’attendais, totalement, sauf celle trop retouchée, mais encore une fois rien de grave on voit que tu y passes du temps et que tu es compétent.Ce que j’ai préféré ? Ton approche  » naturelle « , tes poses pas posées justement, le rendu est top !

OuiOuiPhoto :

C’est vrai que sur une j’avais un peu trop lissé une aisselle 😉 Merci Louise pour cette belle première expérience de séance lingerie. Retrouvez Louise sur son Instagram https://www.instagram.com/louiseethelsgh/

Voila vous savez tout. Maintenant je suis prêt a faire des séances avec Scarlett Johansson, Anggun, Liu Wenou ou Kelly Rohrbach. N’hésitez pas a m’appeler les filles…

grin

LeetchiTu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles. Fais-toi plaisir !

 

9 Comments

  1. Bonjour,
    Je voudrai faire des commentaires plutôt d’ordre général.
    La 1ere fois que j’ai vu 1 tuto sur Lightroom (je suis très Lightroom), j’ai eu une impression pas très positive, façon de présenter, de parler …qui m’a un peu géné .
    Et comme je suis un garçon plutôt persévérant, j’ai continué car le 1er tuto était interessant !!
    Croyait le ou pas, mais maintenant j’attends avec impatience chaque nouveau tuto !!

    Merci beaucoup pour vos tutos et surtout ne vous arrétez pas !

  2. Un point que tu n’as pas abordé … le prix horaire d’une séance de pose … Louise est apparemment professionnelle , mais pour une séance  » amateur  » , quelle rémunération peut -on proposer ? y a- t’il des tarifs  » standard  » ( PS: je n’ai pas de compte fb, ni insta , ni tweeter et consorts …)
    Comme toujours, merci pour ton partage 😉

    • Comme je ne tire aucun revenu de mon activité photo je fait des collaborations ou Time for prints (TFP). Ensuite le tarif horaire c’est le modèle qui te donnera son tarif. Et a mon avis ca va dépendre si c’est du nu ou pas. Je pense que trouvera de 50 a 300€/h. Mais bon trouver des collaborations ce n’est pas forcement le plus difficile

  3. Je ne suis pas non plus un adepte de ce genre de photos mais j’ai beaucoup apprécié la sincérité des réponses et des doutes exprimés de part et d’autre. Je retiens l’importance de la préparation et de travailler dans un environnement approprié qui met tout le monde en confiance.
    Merci

  4. Merci pour ce post qui démystifie la photo de lingerie, et de manière plus large, le portrait…merci de nous faire partager tes doutes, quand on voit des résultats de shooting, je me demande toujours comment ça se passe entre le ou la modèle et le photographe

Laisser un commentaire