14

Mon premier shooting en extérieur

Alors en fait ce n’était pas mon premier shooting en extérieur, mais mon deuxième. Le premier je l’avais fait avec mon pote Denis et donc je n’avais rien préparé. J’étais invité. Là c’était mon premier que j’organisais moi-même.

 

 

L’organisation

J’avais l’intention de faire une sortie couleur d’automne. J’ai donc contacté la belle Leila avec qui j’ai déjà collaboré pour lui proposer cette séance. Cela lui a plus. En plus on était tous les deux en vacances à peu près au bon moment. Donc on a décidé de se recontacter juste avant pour décider de la bonne date en fonction de la météo. L’automne c’est bien, mais il pleut souvent. Leila avait aussi des idées d’endroits où nous pouvions aller. Elle n’habite pas à côté de chez moi, mais 1h de route pour une belle séance ça se fait sans problème 😉

La préparation

J’ai d’abord fait une liste de ce que je voulais emmener et je l’ai soumise sur mon forum. Ça a permis d’ajuster deux ou trois choses. Voila la valise livrée avec mon flash. C’est bien chargé 😉

Dedans il y a

  • Un Appareil photo 7DMKII. Je l’ai utilisé.
  • Deux cartes mémoires. J’en ai utilisé une seule. La deuxième c’était au cas où la première tombe en panne.
  • Trois batteries chargées pour l’appareil photo. J’en ai utilisé une seule. Les autres c’était en secours. Une seule de secours suffirait.
  • Un Objectif 70 – 200. Je l’ai utilisé.
  • Un Objectif 17 – 55. Je ne l’ai pas utilisé. Mais j’aurais pu. Donc je l’emmènerai quand même la prochaine fois.
  • Un pare-soleil pour le 70 -200. Je l’ai utilisé.
  • Un pare soleil pour le 17 – 55. Je ne l’ai pas utilisé comme je n’ai pas utilisé le 17/55.
  • Une Sangle pour l’appareil photo. Je l’ai utilisée. C’est plus confortable et on peut porter une chose dans chaque main tout en ayant l’appareil photo en bandoulière.
  • Un flash de studio Godox AD600B chargé. Je l’ai utilisé.
  • Un Flash Cobra Godox. Je l’ai utilisé pour faire un faux soleil comme dans cette photo par exemple

  • Un Flash Cobra Canon. Je ne l’ai pas utilisé. Il était là en secours au cas où le Godox tombait en panne.
  • Une télécommande pour piloter les flashs. Je l’ai utilisée.
  • Un récepteur pour le flash canon. Les autres flashs sont directement compatibles avec la télécommande. Je ne l’ai pas utilisé puisque je n’ai pas utilisé le flash Canon
  • Un pack de gélatine pour le cobra pour faire par exemple un soleil artificiel derrière la modèle. Je l’ai utilisé.
  • Seize piles chargées pour tout le monde (2 pour la télécommande, 2 pour le récepteur, 4 pour le cobra Godox, 4 pour le Cobra Canon, et quatre en secours). Elles n’ont pas toutes été utilisées, mais j’en ai utilisé 6. 4 pour le flash Cobra Godox et 2 pour la télécommande de flash.
  • Un Système pour fixer le flash cobra au trépied. Je l’ai utilisé.
  • Un poncho pour mettre sur le flash studio s’il pleut. Je l’ai utilisé pour m’allonger dans l’herbe humide sans me retrouver trempé. Indispensable pour faire ce genre de photos 😉 et pour ceux qui se demandent Leila était assise sur ma veste de pluie. Je suis pour la galanterie

  • Des mouchoirs en papiers pour nettoyer ou essuyer. J’en ai utilisé.
  • Deux pinces. Je ne les ai pas utilisées.
  • Une télécommande pour l’appareil photo. Je ne l’ai pas utilisé.
  • Un filtre ND2 77mm. Je ne l’ai pas utilisé. Il faisait assez couvent. Ce genre de filtre peut être intéressant si on ne veut pas passer en HSS sur les flashs et qu’il y a trop de lumière.
  • Une lampe de poche. Je ne le l’ai pas utilisé, mais cela aurait pu être utile si nous étions tombés sur un vieux bâtiment dans nos recherches de spots

À cote dans un sac long et rond j’ai emmené

  • Un trépied pour l’appareil photo. Je ne l’ai pas utilisé, mais j’aurais pu. Pour faire une photo avec un cadrage large sans le flash et ensuite refaire la même avec le flash et Leila. Et ensuite sous Photoshop on retire facilement le flash.
  • Un trépied léger pour le flash Cobra. Je l’ai utilisé
  • Un trépied plus lourd pour le flash de studio sans fil. Je l’ai évidement utilisé. J’avais vérifié avant que je puisse monter mon flash avec une octobox 120 sur ce trépied et que même avec un peu de vent ça ne bougeait pas. L’idéal c’est de prendre des poids, mais ce trépied-là est vraiment très stable. Dans cette photo l’octobox est a plus de 2m de haut et même avec une petite brise ça ne bougeait pas.

Et ensuite il y avait une octobox 120 qui n’était pas démonté avec grille. Ce n’est pas un modèle parapluie et donc à monter et démonter ça prend un peu de temps.

Ce que j’ai appris

Même si on pense ne faire que quelques photos on prend tout le matériel. On ne laisse pas de matériel dans la voiture. À un moment on est attiré par un parc. Un gars nous dit qu’au fond du parc il y a un endroit sympa. Ca vaut le coup d’aller voir. Je prends mon appareil avec le 70/200 et l’octobox monté sur le flash lui-même monté sur le trépied. Et je file au bout du parc. Le problème c’est qu’il manque un truc. La télécommande pour déclencher le flash.

Je n’étais pas bien loin donc je suis allé la chercher, mais pour la prochaine fois je m’en souviendrais. On prend tout à chaque fois. Mais Se trimbaler avec une octobox 120 montée ce n’est pas très pratique. Ça prend beaucoup de place, c’est encombrant. Donc je vais m’en acheter une pliable pour ma prochaine sortie

Puis j’ai appris encore un autre truc. Mais c’est trop frais. Il faut que je m’en remette avant de vous en parler la semaine prochaine… (si c’est pas du teasing ça)

grin

LeetchiTu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

 

 

14 Comments

  1. C’est toujours de bons conseils et de bonnes idées. Les commentaires sont très bien aussi (le coup de la clé et des papiers…).
    A bientôt

  2. Un jour, il y a bientôt 2 ans, pendant que je faisais des photos on a fracturé ma voiture pour récupérer les clés de la maison avec l’adresse qui était sur la carte grise…
    Bilans : tout le matériel que je n’avais pas avec moi, les ordinateurs, les disques durs et toutes les sauvegardes sans compter une multitude de petites choses dans la maison y compris les bijoux de mon épouse.
    Conclusion : plus aucune adresse plus aucune clé ne reste dans la voiture lorsqu’elle est en stationnement. Les gendarmes m’ont dit que c’était courant ce genre de vol. À méditer

    • Faudra que je vérifie mais je ne crois pas qu’il y ai d’adresse dans ma bagnole. Peut être sur mon permis mais la, ils peuvent y aller. J’ai déménager 5 fois depuis 😀

  3. Ouiouiphoto a dit : « Puis j’ai appris encore un autre truc. Mais c’est trop frais. Il faut que je m’en remette avant de vous en parler la semaine prochaine… »

    Sommes inquiets. Faut-il envoyer des médicaments ? Une infirmière à domicile ?
    Ou es-tu déjà remis ?
    Parce que ça, c’est pas du teasing, c’est de la torture !

    (:-§)

  4. interessant ,

    j’ai un profoto A1 et un SB 5000 nikon … et suis en train de voir pour m’équiper en
    boite à lumiére …je suis intéressé par ce genre de compte-rendu

    A suivre et félicitations
    Cordialement
    cwbphoto

  5. Bonjour OuiOui

    Très intéressant ton retour par contre laisser du matériel dans la voiture c’est tenter le diable. A éviter absolument, il peut arriver d’avoir de mauvaise surprise 😉

Laisser un commentaire