6

Mes premières impressions sur le Sigma 24mm ART

Sigma Art 24mmPour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, vous m’avez très gentiment acheté une focale fixe. Un sigma ART 24mm et je vais vous donner mes premières impressions sur ce très bel objectif qui vaut quand même dans les 750€.

 

 

La construction

C’est du lourd. Du solide. Il pèse son poids (665g). Au niveau des finitions la bague de mise au point est agréable, l’objectif se monte bien. Le bouton de commutation de focus manuel semble solide. Vraiment au premier abord comme cela on se dit que c’est du bon matos. Il est livré avec un pare-soleil robuste qui encaissera les chocs si vous le cognez. Je mets toujours les pare-soleil sur mes objectifs pour les protéger, car comme je porte mon appareil sur le côté il peut se cogner.

La calibration de l’autofocus

Dock SigmaC’est un objectif qui ouvre à F1,4. Cela veut dire par exemple qu’à 50cm la profondeur de champ est de 2,2cm sur mon 7D. Donc si c’est mal réglé la netteté ne sera pas au bon endroit. Pour calibrer l’autofocus, vous avez 2 solutions. Utiliser les micros réglages de votre appareil ou utiliser le logiciel de Sigma (Sigma optimization Pro) qui vous permet via un doc USB de changer des paramètres directement dans le Firmware de l’objectif. Comme vous êtes généreux, vous m’avez aussi payé ce Dock.

L’avantage de passer par le dock c’est que vous avez accès à des réglages pour différentes distances de mise au point ou différentes focales. Dans mon cas c’est une focale fixe donc je peux régler le micro ajustement en fonction de la distance de mise au point.

Le piqué

J’ai essayé de mettre en œuvre la différence de piqué entre mon 17 55 F/2,8 et mon nouveau Sigma. Je me suis donc mis à 24mm sur le Zoom a F/5,6 et F/2,8. Sur le Sigma je me suis mis à F/5,6 F/2,8 et F/1,4. La différence est visible. Le sigma pique très fort. Le 17/55 n’est pas mauvais non plus, mais le sigma est au-dessus. Là vous avez une image à F/2. Vous voyez que le flou arrive très rapidement, mais que lorsque c’est net, c’est très net. 😉

Zomm 1:1

La focale

Je suis allé me promener deux ou trois fois avec uniquement cette focale. Cela correspond à ce que je voulais. Je regarde un truc, je mets l’appareil à l’œil et c’est en gros ce que je regardais en juste un peu plus large ce qui me donne des latitudes de recadrage. On s’habitue très rapidement à cette focale.

Conclusion

A F/5,6 ou plus ça marche tout seul. Super piqué, focale agréable. Par contre dès que j’ouvre plus il faut que je le dompte surtout si mon sujet est proche. Vous allez me dire quel est l’intérêt de faire une photo d’un sujet proche, à 24mm à F/1,4 ? Bonne question….

LeetchiTu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles. Fais-toi plaisir !

6 Comments

  1. Super l’objectif 24mm cela me tente ! J’ai déjà le sigma 18-35mm f/1.8 ART dans la même gamme, qui est très bon. (Sur mon 7D 2) je vais me prendre surement un doc pour plus de précision.
    En tout cas très belle photo, le piqué est super.
    Laurent

  2. Le message précedent est « parti » trop vite , je voulais poser une question…
    je n’ai pas compris la « manip » de réglage sur l’objectif, quels sont les paramètres que l’on peut modifier? la distance de netteté en fonction de l’ouverture? autre? pourquoi?. comment? possible sur quels objectifs?

Laisser un commentaire