11

J’ai testé Reikan FoCal (Calibration d’auto focus)

Lors d’un précédent article un commentaire parlait de Focal de Reikan. C’est un système qui promet de calibrer facilement l’autofocus de son appareil photo. J’ai donc testé la version pro qui coûte 80€

 

 

Prérequis

Pour réaliser facilement ce test, il faut.

  • Un appareil photo pris en charge. Ça tombe bien mon 7D MKII est pris en charge. Pour connaître les appareils ou c’est le cas il suffit d’aller sur cette page https://www.reikanfocal.com/supported-cameras.html Attention certains appareils auront une procédure totalement automatisée alors que d’autres auront une procédure semi-automatique. Il faudra régler des valeurs du micro ajustement AF a la main.Main nous en reparleront plus tard.
  • Un trépied stable dans un environnement stable. Si vous êtes sur un vieux parquet et que vous sautez à côté ça ne va pas le faire.
  • Un câble USB assez long. ça peut paraître idiot, mais mon 7D MK II est en USB3 et mon seul câble fait 50cm. Autant dire que ce n’est pas très pratique. Il vous faut donc un câble assez long ou un support pour poser votre ordinateur à côté de l’appareil. La câble ne doit pas dépasser 5m.
  • Une pièce assez éclairée ou faire cela en extérieur en plein jour. Personnellement comme j’ai un flash à lumière continue je l’ai utilisé pour éclairer la cible.
  • Une cible. Rassurez-vous vous pouvez l’imprimer. Elle est fournie avec le logiciel. Reikan en vend des solides au cas où.
  • Une pièce assez grande. Pour calibrer un 200mm, il vous faut 6m de recul.
  • Ensuite il faudra bien penser à désactiver l’autofocus. Pour les canons il faudra aussi passer en mesure normale et pas spot. C’est expliqué dans le guide d’utilisation. Et le logiciel vous fait même des rappels pendant l’utilisation

Installation et lancement du logiciel.

Rien à dire. Rien de particulier. Une installation classique d’un logiciel Windows dans mon cas. Au lancement le logiciel vérifie votre licence. Ensuite après avoir connecté votre appareil il suffit de cliquer sur connecter. Là, le logiciel rapatrie une licence pour votre appareil photo aussi. On peut donc alors y aller

Utilisation.

Une fois avoir placé votre appareil photo a la bonne distance de la mire vous pouvez demander au logiciel de vérifier que tout est bon

clic pour voir en grand

Le logiciel va vérifier le positionnement de la mire, sa distance en fonction de la focale que vous calibrez, la lumière dans la pièce, etc, etc

Une fois que c’est bon vous pouvez lancer la calibration. Si le logiciel est capable d’accéder aux réglages de micro ajustement tout se fera en automatique. Pour connaître les appareils ou c’est le cas il suffit d’aller sur cette page https://www.reikanfocal.com/supported-cameras.html .Dans mon cas avec le 7D MK II c’est en semi-automatique. Cela veut dire que de temps en temps une fenêtre arrive et le logiciel me demande de faire un réglage sur l’appareil.

À la fin le logiciel vous indique quel est pour lui le meilleur réglage pour la focale testée. Dans le cas présent la calibration que j’avais faite avec ma mire spyder lenscal a la main est confirmée par le logiciel

Vous avez un bel écran avec les courbes de mesure et à la fin vous pouvez avoir un beau rapport papier avec plein d’informations. (Cliquez sur beau rapport 😉 )

En plus de cela vous pouvez historiser vos mesures, vous pouvez comparer votre résultat avec la base de données de Reikan, vous pouvez faire une analyse des poussières sur votre capteur. C’est quand même très complet

Ça vaut le coup ?

La première chose dont il faut se rappeler c’est que calibrer un autofocus finement n’a d’intérêt que pour des objectifs qui ont potentiellement une profondeur de champ courte. Donc des choses avec une grande ouverture. Il faut aussi des appareils photo qui permettent de faire ce réglage. Donc des appareils experts. La gamme XXXD chez Canon ne permet pas les micros réglages par exemple.

 

Vous êtes un particulier avec un appareil compatible et vous avez des objectifs à grande ouverture. Vous calibrez avec une mire faite à la main et les moyens du bord. Vous n’avez pas trop de moyens. Vous avez déjà vendu un rein pour vous acheter votre appareil photo. Ce n’est pas la première chose que j’achèterais si j’étais dans votre cas SmileyJaune
Vous êtes un particulier avec un appareil compatible et vous avez des objectifs a grande ouverture. Vous calibrez avec une mire achetée style Spyder Lenscal. Vous êtes content comme cela. Pourquoi changer ? C’est mon cas et Focal m’a donné les mêmes résultats que ceux que j’avais trouvés. Focal donne évidement plein d’autres informations, mais pour l’instant je ne les ai pas et cela ne m’a pas manqué. SmileyJaune
Vous êtes un particulier avec un appareil compatible et vous avez des objectifs à grande ouverture. Vous avez déjà calibré vos objectifs, mais vous aimez la technique, les mesures, vous voulez vérifier si vos objectifs ont un bon piqué. Bref vous êtes un geek, n’hésitez pas
Vous êtes un particulier avec un appareil compatible et vous avez des objectifs a grande ouverture. Vous pensez à calibrer et vous êtes prêt à mettre un peu d’argent dans le sujet. Moi je serais dans votre cas entre une mire Spyder Lenscal et Focal je prendrais Focal qui aide, automatise et donne beaucoup de résultats
Vous êtes une association ou un club photo. Vos membres ont des appareils compatibles et des objectifs à grande ouverture. À mon avis c’est un bon choix. En plus si vous avez des geeks fana de la technique ils vont se régaler.

Un dernier petit détail. Le logiciel est en anglais. Nobody’s perfect


Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

 

11 Comments

  1. Merci de ces infos. Ceci semble effectivement intéressant comme méthode.
    Je m’interroge juste sur la spécificité des zooms et donc des réglages à appliquer qui peuvent être différents en fonction de la focale. Ceux qui ont pratiqué la calibration de zoom ont-ils vu des calages à appliquer homogènes ou des valeurs qui peuvent être différentes ?
    Vous allez me dire qu’avec un tel logiciel, il suffit d’essayer pour connaitre la qualité de son zoom…

    • Si ton appareil permet de calibrer les deux extrémités de la focale c’est facile. Si il n’y a qu’une seule valeur il faut se mettre a la focale moyenne

  2. Merci Ouioui pour ce retour de test.
    Je pense investir prochainement dans ce produit, mais en version de base à 45€ car seul les réglages AF m’intéressent, je n’ai pas l’utilité des 15 pages de mesures et analyses avec de beaux graphiques.

    Je n’ai pas trouvé sur le site du fabricant le tarif des mises à jours, il disent que c’est moins cher que la licence de base mais sans indiquer le prix exact, est-ce que j’ai mal cherché ?

  3. Merci Ouioui pour ce test.
    Qu’appelles-tu grande ouverture ? 2.8 et plus grand ?
    Quel serait le recul pour calibrer un 600 mm ?
    Pour un zoom, faut-il calibrer à la focale minimale et maximale ?

    • Grande ouverture ça va dépendre de la focale. Mais disons de F/1 à F/2,8. Pour un 600 je crois qu’il faut 10m. Pour le Zoom ca va dépendre d ton appareil Certains appareils permettent de calibrer les deux focales d’un zoom. Si ce n’est pas le cs il faut calibrer la focale moyenne

  4. A 80 euros, ce logiciel est tres proche en prix des mires spyder lenscal 64 euros ou l original lensalign mk 2 a 85 dollars + transport……..

  5. Bonjour, je l’ai utilisé pour du Nikon (D850 et D500), également en semi-automatique, impeccable. Les corrections sont minimes sur mes objectifs pro (+-3) , mais +18 sur un 24mm f1.8 « amateur »…

Laisser un commentaire