48

La formation idéale pour comprendre son appareil photo ?

Je vois de plus en plus de personnes qui achètent un appareil photo. Et évidement, ils ont du mal. Un appareil photo reste un objet technique avec plein de réglages. Dans ma démarche d’aider les débutants, je me demande si ça ne serait pas intéressant de faire une formation très pratique et très visuelle sur les appareils photos. Un truc vraiment de base avec des exercices. Et donc il faut définir un plan. Donc, je vous propose celui-là et j’attends que vous me proposiez des améliorations

Même si je n’ai pas toutes les marques chez moi l’idée serait de montrer pour les marques principales qui sont Canon, Nikon, Sony, Olympus, Fuji. On ferait aussi des rappels aux manuels utilisateurs pour montrer qu’il y a tout dedans si on sait chercher. Ce seront des vidéos et pas des articles. Il y aurait à la fin de chaque épisode un exercice pour mettre en pratique ce qui vient d’être vu. Ça ne serait pas exhaustif, mais ça aborderait le niveau minimum pour prendre un peu le contrôle de son appareil. La formation serait plus reflex/hybrides que bridge ou compact. Il n’y aurait trop de notions théoriques, mais plus montrer ce qui se passe dans le viseur ou sur l’écran.

Tous les exercices pourront être faits dans un appartement et seul. Ça peut être compliqué pour du mouvement, mais on trouvera. Il faudra une fenêtre et un tabouret ou une table près de la fenêtre. Et ensuite, on utilisera un verre, un couteau, un vase, une lampe, etc.. Éventuellement, l’exercice sera à deux niveaux. Un truc simple et un truc plus compliqué qui oblige de sortir. L’idée est de faire comme avec ma formation Photoshop. Un truc qui permet de raccrocher les décrocheurs lorsqu’ils suivent une formation qui commence trop souvent pas la théorie du triangle d’exposition et le mode M.

  • Chapitre 1 – L’appareil photo. L’idée est de présenter l’objet, les signes que l’on peut retrouver dessus, les différents éléments comme le viseur, l’écran, les boutons, la molette.
  • Chapitre 2 – L’objectif. L’idée est de présenter l’objet, les signes que l’on peut retrouver dessus, les différents éléments comme les bagues, les boutons.
  • Chapitre trois – L’autofocus de base. On se métrait sur une position auto et on montre ce qui se passe dans le viseur lors de la mise au point et on montre comment passer sur un seul collimateur central. Pourquoi ? Simplement, car pour les prochains exercices, il faudra bien faire la mise au point à un endroit pour reproduire l’exercice.
  • Chapitre 4. Le Mode A/Av. L’idée est de montrer l’impact de l’ouverture sur la profondeur de champs. Il faudra montrer comment régler ses ISOs ou passer en ISO auto même si on verra les ISOs plus tard
  • Chapitre 5 – Le mode Tv/Av. L’idée est de montrer l’impact de la vitesse sur le mouvement. Là encore , il faudra montrer comment régler les ISOs ou passer en ISO Auto même si on verra les ISOs plus tard.
  • Chapitre 6 Le mode M. Là, l’idée, c’est d’aborder l’exposition. Dans les exercices d’avant, on n’en a pas forcément besoin, mais là, on peut commencer à en parler. Expliquer ce qui fait une exposition dans un appareil photo (Overture,Vitesse,Isos) montrer l’impact de chacun. C’est là que l’on montrera l’impact des ISOs
  • Chapitre 7. La mesure de lumière. Même si elle a été utilisée en mode AV et TV, on peut maintenant faire le lien entre l’exposition et la mesure de lumière.

Donc là, à parti du chapitre 7 le débutant va savoir exposer sa photo correctement, soit en manuel, soit en semi-automatique, il va savoir choisir sa profondeur de champs, figer un mouvement, et faire sa mise au point ou il le décide. Il sait faire des photos de tous les jours

  • Chapitre 8 – Autofocus avancé. Là, on va essayer de parler de suivi de sujet en mouvement, de changement de collimateur
  • Chapitre 9 – Faible lumière. On va aborder la notion de compromis et de choix. Comment réussi ses photos en faible lumière. Ça sera principalement un sujet d’exercice. On peut imaginer avec une lampe, une bougie, etc..
  • Chapitre 10 – Portrait en extérieur
  • Chapitre 11 – Filé
  • Chapitre 12 – Les filtres
  • Chapitre 13 – etc….

L’idée ensuite, c’est de prendre des cas concrets de la vie courante d’un photographe. Tout cela toujours en moins de 15 minutes par épisode. J’attends vos idées les plus farfelues pour des sujets d’épisode.

Le pot commun

Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

48 Comments

  1. Difficile de ne pas adhérer à ce projet, malgré plus de 60 ans d’expérience en amateur je suis toujours aussi friand de l’accès à la lumière et je serai un lecteur enthousiaste . Les difficultés ne sont pas que pour les nouveaux adeptes car chaque évolution apporte son lot d’influences sur ce que l’on croyait définitivement acquis, allant parfois modifier les technologies et les manières d’opérer et dans ce domaine depuis 2 décennies c’est un régal.
    J’ai devant chaque nouvel appareil le trouble du débutant et ainsi avant de passer à l’hybride j’ai testé le 4/3 (c’est aussi un hybride mais de format et de poids réduits) ce qui m’a permis une trouvaille facilitant le passage de cette phase parfois délicate. Le procédé que j’évoque figure dans la notice du produit de marque LUMIX; encore faut-il le découvrir; mème averti ce n’est pas acquis d’avance. Il s’agit de configurations successives de tous ce qui influe sur la photo. pour conduire finalement pour chaque mode d »enregistrement sollicité à montrer sur l’écran le sujet de la PdV et tout autour les prédispositions configurées précédemment . La mémoire des opérations requises est donc assurée. Les corrections se font directement sur la configuration en cause sans remonter dans les méandres du mode d’emploi et en présence de l’image.Une jeune femme à publié des tutos sur ce processus

  2. C’est une très bonnes idée.
    Bravo et merci, Ouioui, pour tous ces articles et tutos.
    Question appareil, toutes les marques font le job, c’est à dire font de bonnes photos et utilisent les principes fondamentaux de la prise de vue. Ce qui est importe pour le photographe, c’est d’être à l’aise avec son matériel, et quelqu’il soit, afin de faire les meilleures photos possibles.
    Donc j’approuve pleinement cette initiative.

  3. Je trouve que c’est une très bonne idée, avoir une approche différente ne peut faire que progresser !
    Une diversité pédagogique est toujours enrichissante. Je te suivrai avec grand intérêt, encore merci pour ce que tu nous proposes.

Laisser un commentaire