5

Un petit coup de machine à remonter dans le temps pour photographier Cléopâtre

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une de mes dernières séances avec la belle Gwen, avec qui j’en suis à ma sixième collaboration en solo, plus une autre en duo. Je me demande si elle n’a pas le record. La dernière fois, on avait fait du clown, et cette fois-ci, elle voulait faire quelque chose d’inspiré de l’Égypte. L’idée était d’avoir Cléopâtre sur un trône. Comme elle a un chat sphinx, l’idée était également de l’intégrer à la composition.

Je suis photographe, mais pas tapissier

La première chose que j’ai faite, c’est de prendre mon logiciel de simulation de studio et d’y construire un trône pour voir ce que ça pourrait donner. Un truc pas trop compliqué que je puisse réaliser en réutilisant un décor déjà utilisé, histoire de ne pas acheter de nouveau bois. J’en ai déjà un bon stock. En plus, j’ai un gros stock de vis, donc ça devrait être faisable. Ensuite, je suis allé sur Internet pour acheter du tissu afin de le recouvrir, des décorations en bois que j’ai peintes avec de la peinture dorée. J’avais de la mousse qui traînait aussi pour les accoudoirs et l’assise. J’ai aussi acheté une tenture pour donner un style de palais avec des hiéroglyphes. Après 10 heures de travail à me cailler dans mon garage, après avoir découpé 16 planches à des dimensions diverses et variées, après avoir vissé, agrafé, déplacé le tout dans mon studio, après avoir placé des voilages et la tenture au mur, je suis arrivé à ce résultat.

C’est très clairement perfectible. Il y a des plis partout. Le tissu choisi est trop synthétique. J’aurais dû prendre quelque chose de plus en laine, mais bon, avec la jolie Gwen dessus, on fera plus attention à Gwen qu’à son trône.

Le costume de gwen

Gwen a choisi deux tenues. Une sorte de toge en coton et une sorte de maillot de bain doré pour dévoiler le haut. Elle a mis des faux ongles décoratifs, une perruque avec des décorations dorées. Ça le fait. Il y a juste le maillot de bain doré qui fait plus Gloria Gaynor que Cléopâtre. Il brille beaucoup trop. Je décide donc de découper dans du lycra blanc une bande pour lui faire comme un soutien-gorge blanc. Je me dis en plus que ça fera plus d’époque que ce maillot de bain doré. Pour le chat, une petite femelle sphinx très sympa, c’est un peu comme tous les chats, elle a sa propre vie. Quand on a besoin d’elle, elle n’est pas là, et quand on n’en veut pas, elle se pointe. On décide donc de l’oublier, et si elle se pointe et que je suis prêt, on arrivera bien à l’intégrer.

Le résultat

Avec l’expérience, j’ai appris que même si on ne sent pas trop quelque chose, il faut essayer de le tenter. Ça permet de gagner de l’expérience, de sortir de sa zone de confort, et ça permet de ramener de la valeur ajoutée. J’ai toujours considéré qu’un photographe doit savoir s’adapter pour essayer de tirer le maximum de la situation. Pour l’éclairage, on est resté simple : octobox avec grille ou bol beauté avec grille.

Au niveau du post-traitement, ça a été très léger. Gwen a une belle peau, donc pas grand-chose à faire. Ensuite, pour le reste, j’ai désaturé la tenture au mur qui était trop orange, mais à part cela, pas grand-chose. J’ai dû battre mon record de vitesse sur cette séance. J’ai livré les 14 photos en quatre jours, et en étant en déplacement deux jours sur les quatre. Comme il n’y avait pas de fond à incruster ni de sol, ça a été plus rapide. Bon, la prochaine séance Égypte, je l’enveloppe dans des bandes, ça sera encore plus simple.

Le pot commun

Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

5 Comments

  1. Bravo pour le bricolage avant la séance ! Photos sympathiques et péplum ( sans me moquer !) finalement le chat s’est invité !
    Merci pour tout
    Bonne journée
    René

Laisser un commentaire