12

Après 40 mois de studio, c’est le moment du Bilan

Ça fait maintenant 40 mois que je me suis lancé dans la photo de studio. J’avais récemment une discussion avec Mirou sur le sujet et il me semble intéressant de faire un bilan

62 séances en 40 mois.

En 2018, j’en ai fait 4. En , j’en ai fait 10. En 2020, j’en ai fait 20 et pour 2021, j’en suis à 28 et je terminerais 2021 à 35.

J’ai photographié 44 modèles avec mon matériel studio. Soit en intérieur, soit en extérieur. Merci à Lucie, Leila, Aurélien, Lydie, Marc, Julia, Anita, Angélique, Marie, Élisa, Nanou, Marion, Alice, Marius, Charlotte, Noémie, Une autre Élisa, Reda, Pierre, Laura, Margot, Marvin, Ségolène, Perrine, Ketty, Venus, Agnès, Estelle, Joël, Alexia, Ariane, Isabelle, Jean Luc, Laureen, Ludovic, Quentin, Clémentine, Sheila, Mégane, Jessy, Alizée, Fanny, Une autre Lucie, et Manu qui m’on fait confiance.

La recherche de modèles

Certains modèles aiment bien travailler avec moi et donc vont faire plusieurs séances. C’est le cas d’Alice d’Estelle et de Laureen qui ont déjà fait 3 séances avec moi. Une bonne dizaine on fait deux séances avec moi. Certains autres font juste un essai pour voir ce que ça peut être de poser en studio. Certains ne me recontactent pas, d’autres annulent. Une m’a même dit que les photos n’étaient pas de moi lorsque je l’ai contacté. Sabrina si tu lis ces lignes elle est pour toi celle-là 😀

Bref la recherche de modèle est une tâche à part entière de la discipline dans mon coin. Il n’y en a pas tant que ça. Certains ont leur période puis s’arrêtent. Donc je reste en vielle et regarde sur Insta qui peut aimer mes photos dans mon coin et contacte les personnes pour leur proposer de poser. Je ne fais qu’une séance par semaine et généralement je suis booké sur 6 semaines à l’avance.

Mes meilleurs souvenirs.

Il y en a plein. En fait chaque séance est une découverte. Je fais cela pour m’amuser et m’occuper. Je pourrais pour chaque séance vous raconter une anecdote, mais en voici quelques-unes qui m’ont marqué plus que d’autres.

J’ai effectué une fois une séance avec un modèle qui remettait un peu en cause mes idées. « Tu es sûre, je ne le sens pas » etc.. Puis, après avoir posté les photos sur son insta elle s’est rendu compte que les photos étaient appréciées. Donc lors de la deuxième séance, j’ai aimé lorsqu’elle m’a dit, alors que je lui proposais de s’adosser contre un mur glacé en hiver « Je ne le sens pas, mais maintenant je te fais confiance alors je le fais ».

Une autre fois, j’ai eu un modèle avec des vêtements assez amples. Elle était très féminine, mais avait du mal à assumer ses formes. À la fin de la séance, j’arrive à la convaincre de mettre plus en valeur ses formes avec un T-shirt plus moulant. Lorsqu’elle m’a recontacté plus tard pour faire une deuxième séance que nous n’avons pas réussi à organiser, car elle avait des contraintes à son travail. Elle m’a avoué avoir changé sa garde-robe suite à la séance pour des choses plus juste au corps

Lors d’une deuxième séance avec moi un modèle m’a demandé de faire une photo ou sa main serait le sujet. Sa main est un peu bloquée et comme elle me faisait confiance, elle voulait essayer de dépasser ce handicap en le montrant. Lorsque je lui ai montré la photo, elle a versé une larme, car elle était fière d’avoir passé ce cap et moi j’étais heureux qu’elle l’ait fait avec moi.

D’une manière générale j’adore lorsqu’un modèle va plus loin que ce qu’il pensait faire et qu’en plus il ou elle adore le résultat. Pas forcément de la lingerie ou du nu. Ça peut être une pose, une ambiance lumineuse, une idée. J’aime aussi beaucoup lorsqu’un modèle me fait confiance et choisis pour une première expérience dans un domaine. Ça peut être une première séance photo, un milk bath, une première séance lingerie, etc..

La discussion avec Mirou

Mirou regardait ma dernière séance avec la belle Fanny et me faisait remarquer que des fois les photos de séance en séance se ressemblent. Elle est taquine cette mirou mais elle n’a pas forcément tort.

Mes gouts. Je me rends compte avec le temps que j’aime certains types de cadrage ou de lumière. J’aime assez les choses colorées finalement. Je n’aimais pas puis je me suis forcé à en faire et j’ai apprécié. J’aime bien des lumières localisées avec un fond sombre. Ou alors des ambiances plus high key. Mais je ne suis pas forcément fan d’un entre-deux.

Mon, studio. Mon studio est ce qu’il est. Et donc je ne fais pas beaucoup de photos sur pied, car je n’ai pas assez de recul pour cela. Le résultat un peu grand-angle ne me plait pas. En extérieur avec un 70-200, alors oui, je vais faire plus de cadrage large, car j’ai plus de recul. Je ne peux pas vraiment éloigner mon sujet du fond. C’est aussi une contrainte et donc je travaille souvent avec des nids d’abeille pour éviter de trop éclairer mon fond. Je ne peux pas non plus éloigner trop mes lumières de mon sujet. J’aimerais bien utiliser des modeleurs énormes dans un grand espace comme chez Peter Coulson, mais je ne peux pas. Je n’ai simplement pas assez de place dans mon studio pour installer ce genre de modeleurs ou avoir le recul nécessaire.

Mon post-traitement. Mon post-traitement est souvent le même. Retouche beauté en laissant volontairement de défaut puis incrustation d’une texture sur le fond. Donc il y a un look commun même si des fois je fais des choses plus travaillées.

Donc j’aurais tendance à dire qu’actuellement sur une séance 60% à 70% c’est du déjà fait ou très proche et 30 à 40% c’est différent de ce que j’ai fait jusque-là.

Et maintenant

Ça, c’est une bonne question. Je pourrais refaire toujours la même chose en affirmant que c’est mon style, mais il y a plein de choses qui sont encore faisables. Travailler avec des couleurs différentes. Exploiter des poses assises que je n’exploite pas assez. Utiliser les gobos que je n’ai pas encore utilisés, faire plus de séances en extérieur. Ma marge de progression est encore énorme. Et grâce à l’argent que vous mettez sur ma cagnotte, je vais pouvoir m’acheter ce dernier objectif basé sur une IA qui corrige tout tout seul. Ah bon, ça n’existe pas encore ? Merde…..


Le pot commun

Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

12 Comments

  1. Bonjour , tout cela représente beaucoup de travail et de temps , je pense . Mais le résultat est la .
    Difficile d’en choisir une , elles sont toutes agréables a regarder . BRAVO .

  2. Bravo OuiOui, très bon travail ! J’aimerais faire la même chose mais je n’ai pas de place non plus (dans mon garage qui n’est pas chauffé) et les flashes coûtent cher ! Alors je bricole avec des cobras mais ça n’est pas pareil ! Et puis trouver des modèles ce n’est pas facile surtout lorsque l’on n’a pas une grande expérience !

    • Merci. Des flash chinois comme les Godox sont très abordables (300 Euros) on trouve des modeleurs assez bas de gamme aussi pas cher. C’est le modeleur qui est le plus important. Tu peux trouvere des adapteur Cobra/Bowen qui te permetront de faire mieux qu’un simple cobra. Pour les modèles oui au début c’est pas forcement facile 😉

      • Merci OuiOui, c’est ce que j’ai modeleurs et adaptateurs cobra/Bowens. Mais à part les flashs cobras, les Godox sont effectivement moins chers. Mais comme je suis un peu exigeant un AD600 Pro qui est donc autonome reste relativement cher surtout si l’usage que j’en ferai n’est pas suffisamment fréquent. Après sur secteur c’est moins cher mais plus compliqué en pratique !! Pas facile tout ça ! C’est un peu pour ça que pour l’instant je n’utilise que des cobras.

        • En extérieur avec une octo si tu veux par exemple mélanger une lumière ambiante et du flash il faudra être en HSS et c’est assez consommateur. Avoir un flash ou je ne me pose pas de question sur son autonomie pendant la séance et qui est capable de re-shooter très rapidement j’aime bien ca 😉 ensuite comme c’est en extérieur avec risque de chute (vent, déplacement fréquent,etc) avoir un truc pas trop cher c’est pas mal aussi.

          • Oui, tu as raison, mais alors quel flash utilises-tu ? Peux tu m’indiquer ta liste de matériel de studio ?

          • 1 flash Godox AD600B
            2 flashs Godox QS400 II
            1 flash Godox TT685C
            1 télécommande Godox XPro-C

            ET ensuite plein de modeleur de différentes tailles (Bol beautée, octo, stripbox, Snoot, reflecteur standard)

            Un snoot optique Pixapro avec des gobos

            Des gélatines. Je peux colorer tous les modeleurs que j’ai

            Pui deux ou trois bricoles

Laisser un commentaire