5

Vous m’avez acheté un snoot optique et des Gobos

Merci à tous ceux qui ont participé à ma cagnotte Leetchi car vous m’avez acheté un snoot optique Pixapro avec une série de Gobos. Les Gobos n’ont rien à voir avec les Gombos qui sont des légumes ou avec les Bongos qui sont des percussions 😀

 

 

C’est quoi des Gobos

Un gobo, dont le terme dérive de l’anglais goes before optics, est une plaque métallique, sur laquelle est découpé, le plus souvent au laser, un motif. Cette plaque, alors placée devant un projecteur, permet d’obtenir une image lumineuse du motif. Très utilisés en photographie, les gobos sont devenus également très populaires dans le monde du spectacle (wikipedia)

Donc on a une source de lumière, que l’on concentre, que l’on diffuse, que l’on fait passer au travers d’une plaque avec un motif et on projette à travers un objectif pour décider de la netteté du motif projeté. Dans les deux photos ci-dessous les conditions de prise de vue sont les mêmes. L’ouverture est la même pour les deux photos. Simplement dans une photo le motif a été projeté net et dans l’autre il a été projeté flou.

 

Les motifs disponibles.

Il y en a des centaines. Il y a des boutiques spécialisées pour cela. La marque Rosco en a des centaines. Moi j’ai pris ceux vendus avec mon matériel. Il y en a 24.

Les premiers résultats

J’ai testé 3 configurations. Le motif sur le modèle et pas sur le fond, le motif sur le fond et le modèle et finalement le motif sur le fond. On Remercie la belle Anais pour sa participation a cet essai 😉

 

Les seconds résultats

C’est comme tout. Il faut s’entraîner donc j’ai fait un deuxième essai. On remercie la belle Marion pour sa participation 😉

Les Troisièmes résultats

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage comme disait Boileau (en un seul mot 😉 ). On remercie la belle Alice pour sa participation 😉

Ça vous plaît ?

Tant mieux, car vu le prix de la chose je vais l’utiliser assez souvent. Entre le Snoot optique les Gobos et l’objectif 50mm à mettre devant il y en a quand même pour 550€. Mais bon c’est du matos solide et bien fabriqué. Ça ne vous plaît pas. Ah merde….

grin

LeetchiTu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

 

 

5 Comments

  1. Le retour d’expérience est intéressant. Les images montrent aussi que l’outil peut favoriser des variantes de décor. Pour autant, cela implique de savoir gérer le paramètre supplémentaire de la lumière modifiée par le gobo. Cela semble s’adapter davantage à des amateurs très éclairés de la photographie ou à des professionnels plutôt qu’a des photographes en devenir.
    Quant aux trois modèles, elles se prêtent à l’exercice avec beaucoup d’élégance et probablement de patience.

    Merci oui-oui

  2. Bonjour,
    Très bien cet article. J’ai déjà utilisé des Gobos avec des projecteurs de théâtre, sans y mettre un objectif supplémentaire et le résultat est très bon.
    J’ai découvert aussi, au salon de la photo, qu’il existait des Gogos pour flash Cobra (voir chez Magmod). Je n’ai pas fait d’essais avec mais d’après le fournisseurs, on obtient les mêmes résultats.

  3. Et bravo Anais… elle a eu du courage pour faire le premier cobaye ! Mais essai utile et réussi
    C’est très original et ça change – Merci ouioui

Laisser un commentaire