19

Il y a un BUG dans Lightroom. Et pas que dans LR

Vous ne pouvez pas vous imaginer combien de fois je vois passer des demandes d’aide ou l’utilisateur incrimine le Logiciel. Que cela soit dans LR, DXO, C1, Windows, ou autre c’est très fréquent. Alors c’est vrai ces logiciels sont buggés. Mais ce n’est pas les seuls.

 

 

Je suis trop fort !

Ben oui. Si je n’arrive pas à faire quelque chose ou si le logiciel ne réagit pas comme je le voudrais c’est forcément qu’il y a un Bug. What else ? Alors oui il y a plein de bugs dans LR. Et oui Adobe le sait. Et oui Adobe ne corrige pas tout. Adobe est une société à but lucratif. Et entre corriger un bug qui touche peu de personnes et faire une nouvelle fonction plus vendeuse le choix est vite fait. Tous les éditeurs de logiciel travaillent comme cela. Ils font des compromis pour garder une rentabilité.

Mais il faut bien vous dire que dans 99% des cas, le bug il n’est pas dans le logiciel, il est entre la chaise le clavier et la souris. Bref c’est vous. 😉

Je suis un Bug ?

Heureusement non, mais vous avez quand même tendance à vous dire que le problème est ailleurs. Et lorsque vous arrivez à cette conclusion, vous êtes souvent de bonne foi. Vous en êtes intimement persuadé. LR, par exemple, est un logiciel pas si évident que cela. Pour bien le comprendre, il faut comprendre certaines notions qui dépassent un peu les utilisateurs de base sans aucune méchanceté de ma part.

 

  • Récemment j’ai une personne qui trouvait que son filtre dégradé « déconnait ». En fait cette personne avait par mégarde cliqué sur la petite flèche qui permet de cacher les réglages du filtre et faire apparaître le curseur du gain (voir cette vidéo) et elle touchait donc au curseur en dessous du filtre qui sont les curseurs du réglage de base pour la totalité de l’image.
  • Une autre personne avait des problèmes de lenteur. Elle travaillait avec ses photos sur un DD externe sans aperçus dynamiques et sans aperçus standards. Elle utilisait l’aperçu intégré du RAW. En plus LR était configuré pour utiliser le processeur graphique intégré à son processeur, donc autant dire un truc lent.
  • Très souvent aussi il y a le bug qui fait disparaître les épingles des retouches locales. Un appui sur la touche « H » le plus souvent
  • Il y a aussi le bug de la taille d’exportation. La photo ne fait pas la bonne taille, car les photos sont sur disque dur externe et qu’il n’est pas branché. La taille d’export, si on a des aperçus dynamiques, est donc limitée à 2550 pixels de mémoire.
  • Il y a aussi le bug récurent des choses qui disparaissent alors que, juré, vous n’avez rien fait. Et lorsque l’on gratte un peu le rien fait se transforme en finalement j’ai peut-être fait un truc.

C’est compliqué !

Oui c’est compliqué. Très clairement. Il y a des curseurs de partout, il y a des préférences de partout. Il y a des paramètres de partout. J’aidais récemment une personne en prenant le contrôle de son ordi et elle me disait « Mais comment veux-tu que je sache cela ». Et elle a raison. Moi je le sais, car je passe un nombre d’heures trop important devant des ordinateurs, que j’ai une formation scientifique et que je baigne dans l’informatique depuis des années.

Mais pour l’utilisateur lambda j’imagine bien comment il se sent paumé et la peur qu’il doit avoir à chaque fois qu’il voir un message de confirmation et qu’il faut prendre une décision

En plus si vous n’arrivez pas à faire une chose dans Lightroom vous avez tendance à la faire en dehors de Lightroom et donc en ayant l’impression que c’est plus simple vous complexifiez votre flux et les risques de ne plus rien comprendre après augmentent

Il y a aussi la complexité à cause de contraintes budgétaires. Vous avez un disque qui est plein. La bonne chose à faire c’est d’en racheter un nouveau 4 fois plus gros de tout copier sur ce nouveau et de jeter l’ancien car il est vieux et qu’il va tomber en panne. Mais comme vous n’avez pas le budget, vous rachetez un deuxième disque plus petit et vous éparpillez vos photos sur les deux. Et comme ils ne seront pas forcement connecté ensemble et que Windows peut changer leur lettre, ça va être un poil compliqué dans LR. Il est possible de fixer cette lettre, mais ça demande des compétences Windows. Et je ne vous parle même pas de la sauvegarde qui sera alors plus compliquée

Alors je fais quoi ?

Vous vous formez !! Si je veux faire un shack de courgette avec des naans je suis bien obligé de me renseigner et de me former. Là c’est pareil. Mais gardez à l’esprit deux ou trois choses.

  • Ce n’est pas parce que vous n’arrivez pas à faire un truc avec votre logiciel préféré que ce n’est pas faisable. Allez sur Google et recherchez ce que vous essayez de faire avec le nom du logiciel. N’allez pas inventer un truc compliqué simplement parce que vous n’arrivez pas du premier coup à faire ce que vous voulez.
  • Ce n’est pas parce que votre logiciel ne fait pas ce que vous voulez qu’il y a un bug. Il y a fort à parier que vous n’avez pas compris le fonctionnement de votre logiciel. Ça m’arrive tous les jours. Aller voir la doc de votre logiciel ou là encore recherche sur internet un tuto qui vous montre comment marche la fonction.
  • Si vous trouvez que ce que vous faites est trop compliqué, c’est que c’est sûrement trop compliqué. Vous utilisez peut-être mal votre logiciel.
  • Si vous recherchez une info sur la photo, sur Lightroom ou sur Photoshop recherchez dans Google l’info en rajoutant ouiouiphoto à la fin. Avec le nombre d’articles que j’ai écrit et le nombre de posts sur le forum il y a fort à parier que vous trouverez un article une vidéo ou un post qui parle du sujet.

Et si cela ne suffit pas vous posez vos questions sur un forum ou dans des groupes Facebook. Si vous avez peur de poser votre question sur un Forum ou sur un groupe de peur de passer pour un ou une attardée, venez donc sur mon forum ou sur mon groupe Facebook. Je suis bienveillant. Et en plus je suis sûrement plus attardé que vous, enfin c’est ce que me dit Mirou

 

 

 

LeetchiTu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

 

Et pour d’autres vidéos lightroom choisissez votre niveau

19 Comments

  1. Bonjour Ouioui,
    A la lecture de ton article j’ai décidé de m’asseoir désormais sur un banc, de façon à ne plus être installé entre la chaise et l’ordinateur.
    Je vous dirai si cela fonctionne ! ;-))
    Merci de tes conseils et de ton engagement à nous aider, nous les petits amateurs

  2. Cet article mets également en évidence un autre problème directement lié aux nouvelles technologies.
    Depuis le début de l’ère industrielle et technologique, l’informatique est le seul domaine où l’on se permet de mettre sur le marché des choses qui ne marchent pas, pour nous vendre ensuite des patchs et des correctifs, puis un beau jour, nous dire que tel produit n’est plus soutenu, voire obsolète et inutilisable parce plus compatible avec son environnement. On se retrouve alors avec un CD d’installation payé à prix d’or juste bon à effrayer les oiseaux dans un cerisier ! Exemple : le module « Cartes » de Lightroom 6 qui ne fonctionne plus avec la dernière version de Google Map. A quand la fin de l’ensemble du logiciel ?
    Mais c’est comme ça, il faut faire avec.
    Bon shooting à tous.
    Christian

  3. Un article qui touche à une des plaies du XXIe siecle, l’absence d’esprit critique d’un paquet de gens, à commencer par l’autocritique. L’esprit critique (utilisé avec modération pour ne pas que ça empeche d’avancer en critiquant tout) permet d’écarter un bon nombre d’idées reçues , infox et autres rumeurs.
    L’autocritique permet de progresser en se remettant en cause, et c’est un des messages utile et nécessaire (entre autres) que doit faire passer un formateur.
    Heureuse initiative cette page , donc.

  4. Merci pour tout ce que vous transmettez. Discrètement, derrière mon PC, je vous suis régulièrement avec soif et plaisir ! Joël

  5. Le bug entre le chaise et le clavier porte même un nom : PEBCAK (acronyme de « Problem Exists Between Chair And Keyboard » )

    Et pour les bugs, il ne faut pas oublier l’axiome « À l’origine de toute erreur attribuée à l’ordinateur, on trouve au moins 2 erreurs humaines, dont celle qui consiste à accuser l’ordinateur »…

  6. Ah, le coup du problème qui se situe entre la chaise et l’écran, j’ai un ami informaticien qui me le ressort souvent, ça … et le pire, c’est que c’est souvent vrai !
    Merci une nouvelle fois pour ta clairvoyance et ta gentillesse,
    Bien sincèrement,
    Pascal.

Laisser un commentaire