1

La OuiOui Family – did59

Nous avons décidé (Les Modérateurs et moi) de vous présenter de temps en temps une ou un membre de la OuiOui Family que vous pouvez retrouver sur le Forum OuiOuiPhoto. Ces membres ne sont pas forcément des professionnels, mais des amoureux de la photographie. Aujourd’hui c’est did59 qui passe sur le grill de nos questions

 

Peux-tu commencer par te présenter. Quel âge as-tu? où habites-tu ? C’est quoi ton métier ? As-tu des enfants ?

Who are you

Bonjour OuiOui et toute la famille. Ravi de passer dans le journal des présentations.

Je vais essayer de répondre le plus naturellement possible et pour ne pas être influencé, je n’ai pas relu les interviews précédentes.

Je suis donc Didier Delefortrie, 60 ans, bientôt…et demi (sourire), retraité depuis mars 2018. A 16 ans, j’ai commencé ma vie professionnelle dans un magasin de bricolage. A sa fermeture 22 ans plus tard, j’ai galéré un moment avant de reprendre une formation à l’AFPA, à 42 ans, qui m’a propulsé dans l’éducation nationale au poste d’opérateur logistique. Magasinier pour être plus simple et en passant les détails.

Je suis né à Lille dans le Nord et habite toujours dans cette région où j’ai connu 3 villes de résidence : Marcq-en-Baroeul, Mons-en-Baroeul et Lambersart. Comme vous voyez, je ne suis pas un grand voyageur.

Je suis en couple depuis 30 ans avec la même Chérie, nous n’avons pas d’enfant mais ne vous inquiétez pas (souvent, nous avons entendu «désolé» ou «oh pardon») c’était, à l’époque d’un âge raisonnable pour fonder une famille, un choix d’un commun accord.

Nous nous sommes pacsés en janvier 2014 pour régulariser notre situation au niveau de la succession en cas de décès. Malheureusement, il faut bien y penser un jour…

Depuis combien de temps la photo est un de tes passe-temps favoris ? Comment en es-tu arrivé là. As-tu des mentors ? des modèles ?

Je suis vraiment passé dans le monde de la photo fin 2013 suite à une réflexion de mon épouse «Tu devrais te trouver un loisir te permettant de rencontrer du monde, au lieu de rester seul devant ton ordinateur»

Avant, je faisais comme beaucoup de monde, de la photo souvenir de vacance suivi de diaporama sur dvd.

J’ai réfléchi un moment… Le tir à la carabine que j’avais essayé auparavant, j’aimais bien mais, pas l’ambiance du club qui faisait buvette avec ses piliers habitués. Le vélo en cyclotouriste, oui mais sans plus, je crains les températures fraîches avec mes problèmes de syndrome de Raynaud. Plus trop l’envie non plus.

Et puis… et la photographie ? J’ai un bridge Lumix et je ne connais pas les fonctions. Je ne l’utilise qu’en automatique. J’aime bien la photo ! Où se trouvent les clubs du coin ?

Me voilà donc au Photo-Club Wambrecitain (de Wambrechies près de Lille) en septembre 2013 pour deux séances d’essais gratuites. J’ai aimé l’accueil, l’ambiance, j’aime toujours, j’y suis encore et vais y retourner en septembre pour une nouvelle année.

En janvier 2016, j’ai cassé ma tirelire pour acheter du matériel Canon. J’aimais bien mon bridge mais me sentais bloqué pour faire complètement quelques séances photos au club.

Je n’ai pas de mentors mais des «distributeurs d’idées» Thierry et Manu les animateurs de ce club. J’ai commencé par chercher des conseils sur internet. Je suis passé par le forum Lumix, Tonton photo, suivi une formation de Laurent Breillat (Il est devenu trop commercial à mon goût mais reste bon pédagogue) J’aime bien les vidéos et conseils d’Arnaud Thiry et son «studio de poche» de MPR Mon Petit Reflex et F-1.4. Je garde le meilleur pour la fin, ouiouiphoto.fr, je ne sais plus comment j’ai connu ce site, mais certainement après une recherche sur Lightroom. C’est marrant, je viens de regarder, je me suis inscrit en juin 2015, le 18. Trois ans déjà.

Des modèles ? Oui et non, car à force de regarder le travail d’autres photographes, nous prenons des idées, des façons de réaliser nos prises de vues et réglages, donc je pense que quelque part, nos photos sont le reflet d’autres photographes. C’est prétentieux çà, non ?

Je ne suis pas un grand connaisseur de «pros» mais j’aime bien le travail de Benoist Clouet et Guillaume François. Maintenant, j’ai eu le bonheur de les rencontrer, cela doit jouer dans mon avis.

Je viens de me relire et finalement, si, j’ai des modèles. Des modèles que j’aimerais bien arriver à imiter. Ne cherchez pas loin, c’est ici que j’ai découvert ces personnes. Je ne vais pas citer de noms de peur d’en oublier, mais j’aime le travail sur les fantômes, le light painting, les nuits étoilées (yétot d’min coin lui) lol !, les macros, le portrait… Je vous le dis, j’aimerais bien déjà arriver à les copier !

Tu consacres combien de temps à la photo par jour, semaine ou mois. Déplacement, prise de vue, développement, temps passé sur les forums. Y a t’il un aspect de la photographie qui te prend plus de temps que le reste?

Chrono

Depuis mars de cette année, étant libre de mon temps, je pense pouvoir dire que j’ai consacré beaucoup, beaucoup de temps à la photo, de la prise de vue à la finalisation encadrée, mais c’est normal, je viens d’exposer quelques photos, pour la première fois en individuel, dans le cadre du premier festival de photo nature de Wambrechies dont je vous ai parlé de temps en temps. Le calme est revenu, il va falloir que je me force à bouger pour aller faire des photos en extérieur. Cette année, les sorties au club se sont faites très rares à cause de la préparation du festival et de la météo.

C’est difficile de quantifier le temps passé à cette passion , je suis «dans» la photo chaque jour en tenant compte des forums, tutos, bouquins.

Je pense quand même que c’est pour la prise de vue que je consacre le plus de temps. Il m’arrive de faire au moins 150, 200 prises avant de me dire «ok, celle-là est potable, je la prends»

Dans la pratique de ce passe-temps qu’apprécies-tu. Cela t’apporte quoi humainement ? Il y a-t-il un moment que tu préfères.

Ce que j’aime en faisant de la photo ?

Humainement, j’ai fais des rencontres. Je ne vais pas dire des amis puisque l’on ne se retrouve pas en dehors du club. J’ai d’ailleurs en projet de proposer de partager des sorties photos en dehors du club. En juin, j’ai participé à l’expo du club avec et sans le club. C’était une superbe expérience d’exposer pour la première fois. J’ai eu l’occasion de discuter et même partager ma passion avec des photographes professionnels mais également le public. A mon niveau, c’est déjà énorme !

J’aime bien observer la nature, tenter de surprendre un instant où un animal ou insecte se trouve dans une situation rare à observer habituellement si l’on n’y prend pas attention. J’adore quand vient la récompense, le moment où par exemple, un oiseau permet le déclic autre que celui où il est sagement posé sur une branche. J’adore mais je n’ai pas encore réussi à immortaliser ce genre d’instant… Combien de fois je suis rentré bredouille de mes sorties en affût ou en revenant du bord de piste d’un champ de courses de chevaux, pensant avoir quelques bonnes prises mais dire «bof, c’est raté» devant l’écran de l’ordi. La photo, c’est çà aussi, énormément d’échecs pour de rares prises que nous pensons réussies.

Je tente de pratiquer le post traitement avec Lightroom. Au début, systématiquement toutes mes photos y passaient. C’était beaucoup trop de temps je trouve pour mon niveau de photographe. C’est sûrement bien pour réaliser des bouquins ou tirages mais le jpg me va bien en règle générale. En fait, si c’est pour des souvenirs de vacances, je vais régler mon apn en jpg voir jpg-raw suivant le lieu de visite. Si je sors pour un thème proposé par le club, je règle en raw et passe par Lightroom ensuite. Je fais ainsi pour gagner du temps mais également parce que j’ai du mal à me décider au post traitement.

Je règle d’une façon et si je reviens dessus un autre jour, je vais avoir tendance à retoucher autrement. Bien sûr, c’est en travaillant que l’on apprend mais j’ai du mal quand même. Je me contente donc du minimum. Il faudrait que je me force à reprendre à zéro les vidéos proposées ici. J’aime bien aussi chercher à faire des images qui sortent des clichés habituels, apporter, quand le thème s’y prête, une touche d’humour, un détail qui fait que ma photo n’est pas comme les autres. J’y arrive rarement… Certains au club me disent que c’est mon style. Perso, je le cherche encore.

Même si le matériel n’est pas forcement important peux-tu nous donner une idée de ce que tu as comme matériel ? Pourquoi l’as tu choisi ? Tu penses avoir dépensé combien en matériel depuis le début ?

Canikon

Je suis Canon depuis janvier 2016. Pourquoi Canon et pas Nikon ? Mon Lumix était équipé d’un écran orientable que je trouvais très pratique pour les prises de vues au ras du sol. Le Canon le 70D était dans mes prix, surtout en l’achetant au moment de la sortie de son successeur. C’est uniquement pour cette raison que je n’ai pas acheté du Nikon. Ce qui est sûr, débutant en reflex, je ne voulais pas prendre une autre marque que Canon ou Nikon les plus répandues au club.

En objectif, j’ai commencé avec un Sigma 18-200. Ensuite j’ai trouvé d’occasion un Canon macro 100 mm 2.8. Au salon de Paris en 2016, j’ai acheté un Tamron 150-600 G1 pour l’animalier et très récemment j’ai pris un Tokina 11-16 en 2.8 pour l’architecture et essayer plus tard l’astro. En général, je pense que j’ai toujours demandé votre avis avant de partir dans un modèle ou un autre. Après, bien sûr, il y a toujours le prix qui coupe l’envie du plus. Je dois dépasser les 4000 euros, sûrement approcher les 5000 si l’on compte une sonde de calibration, les logiciels, une formation, les revues et livres et pas mal d’accessoires autres que trépied et sangle classique que l’on achète en débutant.

Avec les expériences malheureuses, j’ai appris qu’il est nettement préférable d’attendre un peu pour faire grossir la cagnotte afin de choisir du bon matos plutôt que du bas de gamme pas cher.

Si tu avais un budget illimité que ferais-tu ? 

Avec des finances plus conséquentes, je ne sais pas trop… Peut-être de l’objectif Canon à focale fixe genre 600, mais c’est lourd, pfff… Un mini studio macro avec rail motorisé, éclairage et tout et tout, oui certainement. Un vol en montgolfière, j’ai failli le réaliser il y a quelques années mais je me suis dégonflé (heureusement que ce n’est que moi). Un voyage pour aller voir les aurores boréales mais avec chauffage, hein ! je suis très frileux ! Visiter l’Ecosse, l’Irlande ou la Corse déjà moins loin et plus facilement réalisable.

Pourquoi es-tu sur ce forum ? C’est quoi pour toi la OuiOui Family ? Quelles sont les choses que tu aimes et celles que tu aimes moins?

Family

Je suis passé lire des avis puis venu chercher des conseils, l’accueil était formidable, je suis resté. J’adore l’ambiance, personne ne se prend pour mieux qu’un autre, le partage des connaissances est énorme. J’aime pouvoir regarder le travail des autres membres, montrer le mien, même si je ne le fais pas trop. Nous y trouvons, non pas des critiques, mais des analyses et conseils proposés dans le respect du photographe. C’est la photo qui est analysée pas la personne.

Le plus, si c’est un site photo, l’aide est également apportée ailleurs. Combien de fois je me suis retrouvé bloqué en informatique et vous m’avez dépanné sans problème. Chapeau !

Ce que j’aime le moins ? Je ne sais pas, peut-être de ne pas penser à passer sur le blog ou Facebook ? Ah si, de ne pas voir sur la carte plus de gens du Nord, mais çà, vous n’y pouvez rien.

Choisis 3 de tes photos que tu voudrais mettre en avant et explique-nous pourquoi tu les as choisies

C’est un choix facilité par ma très récente exposition, j’ai observé la réaction du public pendant les trois jours et il avait très souvent la même préférence que moi. C’est donc trois photos coup de cœur récent.

J’avais présenté cet assemblage au club pour sortir des clichés habituels dont je parle plus haut. Elle a plu énormément au point que le président décide de la faire imprimer sur une bâche de 1×1,50 mètre pour le festival et accompagner les 39 autres. C’est donc par fierté que je la place en tête de mon choix.

Un pissenlit zooming. Je ne sais plus combien de déclics pour arriver à en tirer une potable à mon goût, le public a adoré, j’en suis heureux.

Ce focus stacking est mon premier «réussi» qui rend bien comme on dit. Le public a moins aimé que moi mais, celle-ci aussi, j’en suis fier. A genoux dans le jardin, à l’abri du vent derrière les poubelles, et le cul en l’air, je trouve qu’elle ne vole pas cette troisième place.

Tu préfères que trois pingouins te suivent toute ta vie ou dès que tu fais un pas tu fais un bruit de Klaxon ?

Etant un petit gabarit, vous le verrez si j’ai l’occasion de venir lors d’un prochain week-end ouioui, j’ai une préférence pour le béton, bien que trop dur, il risque de bloquer la souplesse, et comme à 60 ans, la souplesse n’est plus ce qu’elle était…

Un site où on peut admirer tes œuvres ?

Juste une page Flickr réalisée pour le festival de Wambrechies.

https://www.flickr.com/people/didierdel/

Merci à toi did59


Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

One Comment

  1. Il y a un changement de question sur la fin …

    Tu préfères Avoir les bras en chewing gum mâché ou Avoir les bras en béton armé ?

    Etant un petit gabarit, vous le verrez si j’ai l’occasion de venir lors d’un prochain week-end ouioui, j’ai une préférence pour le béton, bien que trop dur, il risque de bloquer la souplesse, et comme à 60 ans, la souplesse n’est plus ce qu’elle était…

Laisser un commentaire