27

Je vais acheter un tablette graphique

Cela fait maintenant un bon moment que je fais un peu de photo, mais je n’avais pas de tablette graphique. Je n’en ressentais pas le besoin. Sous Lightroom comme les retouches locales sont assez « grossières » ça n’apporte pas grand-chose. Sur Photoshop ça doit être très utile, mais je n’utilise que très peu Photoshop. Mais ça, c’était avant…

 

J’ai participé à un workshop « Le portrait dans tous ses états » organisé pour les membres de la OuiOui Family par Denis. Vous pourrez admirer son travail sur son site http://www.delightfull.be/. Darth est passé nous voir pour nous parler de l’attitude à avoir avec un modèle.  Vous pouvez retrouver le travail de Darth sur son Blog http://blog.darth.ch/. Comme modèle nous avions la charmante Marie Angelloz https://www.facebook.com/marie.angelloz et comme assistante là non moins charmante Isabelle. Je vous reparlerais bientôt du déroulement de ce workshop qui a été très instructif et qui m’a amené à la conclusion que si je voulais aller plus loin dans la retouche « Beauté » cet outil devenait indispensable

L’atténuation des imperfections

Un des points que j’ai retenus dans ce workshop c’est que pour rester naturel, on atténue les imperfections, mais on ne les supprime pas forcement. Il faut donc y aller en douceur, en retenue autrement le rendu devient rapidement caricatural.

Un exemple parmi d’autres c’est le duvet. Pour corriger un duvet, vous pouvez le supprimer totalement par des systèmes de lissage, mais à ce moment-là, la peau devient lisse. Ou vous pouvez l’atténuer et fonçant légèrement chaque poil avec des techniques de « Dodge and burn ». Ça va prendre évidemment un peu de temps, mais on n’a rien sans rien. Si on veut atténuer en gardant un réalisme il faudra travailler en détail

rebelePour la suppression des cheveux rebelles, c’est pareil. Si vous ne voulez pas que cela ressemble à un détourage a la serpette il faudra travailler cheveu par cheveu avec l’outil correcteur localisé par exemple

Toujours dans les cheveux pour les re-plaquer on va y aller par petites touches pour bien contrôler ce que l’on fait avec des outils comme « Fluidité » (Liquify).

Et la souris n’est pas adaptée pour ce genre de travail en détail. C’est assez imprécis. Il faut donc avoir un autre outil

La taille de la tablette

tailletabletteChez Wacom qui semble être le leader incontesté de la tablette graphique, Il existe différentes tailles. Darth expliquait dans cet article qu’il ne fallait pas prendre trop grand pour pouvoir travailler avec précision.  Par rapport à mon bureau une taille S devrait faire l’affaire. Ensuite il faut choisir la gamme. Il y a une gamme grand public et une gamme pro. L’inconvénient principal de la gamme pro c’est que ça coûte plus cher. Une intuos Small normal c’est 99€ et une pro c’est 175€

L’es avantages de la gamme pro sont principalement les performances et le paramétrage. La gamme pro a une meilleure résolution et est plus sensible. Pour la customisation il y a plus de boutons. Cela doit permettre de travailler dans Photoshop uniquement une utilisant la tablette pour les principaux outils par exemple. La gamme pro est aussi plus solide avec une finition plus soignée

Plus précisément comme avantages on a

  • Meilleur résolution – 5,080 lpi vs. 2,540 lpi.
  • Plus de niveau pour la pression – 2048 vs. 1024.
  • Le stylo est sensible à l’inclinaison.
  • Réglage du mode de pression. Ça permet d’être plus ou moins précis à la pression
  • Plus de touches programmables et plus d’options de paramétrage.
  • Un peu plus fin.
  • Sans fil

Le choix final

C’est Noel. Faut se faire des beaux cadeaux. Je prendrais la Pro S. Elle devrait arriver demain. Ça me permettra de terminer la retouche de ce portait de Marie Angelloz.

photo

Moi je le trouve parfait, mais il parait qu’il y a encore plein de choses à faire

grin

27 Comments

  1. Ce genre d’outil est-il indispensable / utile / inutile si on est un utilisateur quasi strictement (90%) de Lr ?
    Merci

  2. En regardant les commentaires sur amazon pour la intuos small, je suis surpris de constater le nombre de clients ayant de la peine à installer les logiciels et le nombre de remarques négatives sur le SAV de Wacom.
    Tu nous feras un retour de ton expérience?

Laisser un commentaire