93

Alors, vous voulez quitter Adobe et Lightroom ?

Suite à l’abandon de la licence perpétuelle on voit fleurir un peu partout des témoignages avec une volonté de quitter Adobe et donc de quitter Lightroom. Je vous propose donc de faire une petite check-list de ce que vous devez faire si vous voulez continuer cette démarche.

 

 

Pourquoi voulez-vous quitter Adobe ?

Posez-vous bien la question. Changer de logiciel de flux photographique ne sera pas neutre. Il va falloir bien préparer son coup. Ensuite, regardez bien aussi le prix des solutions envisagées. Ces solutions vous garantissent-elles qu’elles ne vont pas passer à l’abonnement un de ses jours ? Bref, pesez bien le pour et le contre. Il est pesé. Votre choix est fait. OK. Alors, regardons les différentes étapes.

Vous utilisez quoi ?

Lightroom est un intégré qui a beaucoup de fonctions différentes. Si vous êtes un utilisateur depuis un bon moment vous avez dû prendre des habitudes et vous devriez être capable de dire ce qui vous intéresse dans Lightroom à tous les niveaux de votre flux photographique. Donc, déjà essayez de dessiner votre flux photographique. Pour rappel voici le mien (cliquez pour voir en grand)

Dans mon cas sur ces différentes étapes les plus importantes pour moi son l’importation automatique par date à partir de la carte mémoire, le tri, car je jette 80% de ma production, le développement et surtout les retouches locales, et l’export.

Au niveau du classement des collections simples me suffisent. J’utilise les collections dynamiques ou les mots clefs ou l’identification des personnes ou la géolocalisation, mais si je ne l’avais pas ça ne me dérangerait pas vraiment.

La sauvegarde est déjà sous-traitée à un autre système donc pas de soucis de ce côté-là.

Je n’utilise presque jamais le module diaporama, pareil pour le module impression j’imprime que rarement, car je n’ai pas une imprimante de bonne qualité. J’ai déjà utilisé le module livre, mais bon s’il n’est pas la ça ne serait pas bien grave non plus. Il existe des softs chez les imprimeurs qui sont très bien.

J’utilise le module Web, mais c’est pareil. La galerie que j’utilise à un module hors Lightroom donc ce n’est pas très important.

À la fin vous devez être capable de vous faire une liste de fonction avec un poids. Les fonctions les plus importantes pour vous auront un poids important dans votre décision et celle qui on moins d’importance un poids évidement plus faible. À la fin vous avez ce que l’on appelle une matrice de décision qui va vous aider à faire votre choix. Celui qui a le plus gros score final gagne. Voici un exemple.

L’éventail des solutions

Là il existe plein de solutions disponibles qui ont des fois un périmètre proche de Lightroom ou des fois un périmètre plus restreint (que développement ou que catalogue). Donc certains seront suffisants et d’autres demanderont peut-être d’être associés à un autre. On peut citer

https://www.acdsee.com/en/products/photo-studio-professional

http://www.aftershotpro.com/en/products/aftershot/pro/

https://fr.cyberlink.com/products/photodirector-ultra/features_fr_FR.html

http://www.daminion.net/

https://www.darktable.org/

http://www.dxo.com/us/photography/photo-software/dxo-opticspro

http://lightzoneproject.org/

https://www.phaseone.com/fr-FR/Products/Software/Capture-One-Pro/Highlights.aspx

https://www.phaseone.com/en/Products/Software/Media-Pro/Highlights.aspx

https://www.on1.com/

http://www.silkypix.us/

https://www.photools.com/imatch/

Il y a aussi des solutions en préparation chez

https://affinity.serif.com/fr/

https://macphun.com/fr

Attention toutes ne marchent pas sur PC ou MAC. Il faut vérifier. Je ne le fais pas à votre place, car moi je n’ai pas l’intention de changer pour l’instant. Et en plus ce choix va dépendre vraiment de la manière dont vous utilisez actuellement Lightroom. Je ne peux pas me mettre à votre place à tous.

Le premier filtre

Tous ces logiciels ont des versions d’essais. Il y a sur internet des vidéos de présentations. Il est donc tout à fait possible sans même installer le logiciel de vous faire déjà une idée de ce que l’on peut faire avec.  Allez sur YouTube et tapez simplement le nom du logiciel et vous aurez accès à plein de vidéos différentes. Je vous conseille dans un premier temps de vous limiter à 4 heures par logiciel pour réaliser votre short List. En 4 heures vous aurez le temps de vérifier les fonctions les plus importantes pour vous. Vous pourrez aussi apprécier l’ergonomie générale.

Attention pour ceux qui ont un peu de mal avec le changement je vous conseille de vous conditionner un peu avant de vous lancer pour avoir un peu d’ouverture d’esprit et de positivisme. Car autrement vous risquez de trouver toutes les solutions mauvaises. Si vous voulez quitter Adobe c’est la faute d’Adobe et pas du nouveau logiciel que vous allez tester. Laissez-lui toutes les chances.

La short List

Là vous devriez y passer un peu plus de temps. Il faut vérifier que les fonctions les plus importantes pour vous existent ou ont un équivalent.

Mais il y a aussi un autre point à vérifier c’est la migration.  L’arborescence que vous utilisez actuellement est-elle compatible avec le nouveau logiciel. Il existe une fonction d’importation du catalogue Lightroom dans ce nouveau logiciel ? Comment aller vous faire suivre les métadonnées que vous avez associé à vos photo ? Et les développements ? Le nouveau logiciel ne les reprendra pas. Il faut rapatrier la photo originale, mais aussi la photo développée. Comment allez-vous gérer les copies virtuelles ? C’est une autre version de la photo. Comment la ramener dans le nouveau logiciel. Et les collections dynamiques si vous les utilisez. Elles existent dans l’autre logiciel. ? etc., etc., etc.

Il faut donc préparer un scénario de transition et le tester à petite échelle. Cette partie n’est vraiment pas à négliger. Personnellement je passerais 2 jours pleins au moins sur chaque logiciel de ma short List avant de faire mon choix final.

Le choix final

Ça y est. Vous avez choisi le logiciel ou l’ensemble de logiciels qui vont gérer votre flux photographique pour les prochaines années. Là il faut maintenant rejouer le scénario de migration, mais à grande échelle sur la totalité de vos photos. Ensuite il faut travailler plusieurs semaines avec ces nouveaux logiciels tout en gardant la possibilité de retourner dans votre ancien LR pour retrouver une info que vous aurez oublié de migrer.  Si au bout de deux mois vous n’avez plus relancé LR je dirais que c’est bon et que vous pouvez l’effacer.

Au fait, vous avez bien vérifié la santé financière de la société éditrice de votre nouveau logiciel ? Je vous dis cela, car même s’il y a beaucoup de levées de boucliers contre l’abandon de la licence perpétuelle beaucoup vont quand même s’abonner, car le changement n’est pas neutre. Donc toutes ces sociétés qui vont améliorer leur solution ou en créer de nouvelle pour récupérer les déçus d’Adobe vont avoir pas mal de frais de recherche et développement. Et comme elles sont nombreuses et que le gâteau risque de ne pas être aussi gros que prévu, il va avoir une forte concurrence. Et si la société n’est pas solide, il n’y a plus qu’à espérer que la boîte éditrice du soft que vous avez choisi ne soit pas rachetée par Adobe.


Tu aimes ce que je fais et tu trouves mes articles utiles. Participe à l’achat de matériel ou de services en rapport avec la photographie pour que je fasse encore plus d’articles ? Fais-toi plaisir !

93 Comments

  1. Pour compléter l’excellent article de YesYes, je souhaitais rapporter que l’on commence à entendre parler sérieusement de Luminar. Existe pour l’environnement Mac, mais vient d’être porter sous Windows … pour l’instant en anglais. Les quelques articles que j’ai pu lire laissent donnent à penser qu’il s’agit d’une piste à suivre … pour ceux qui envisagent de migrer.
    Il manque tout le pan catalogue de lightroom, mais l’affaire est en cours de résolution.
    Je me permets de glisser une présentation youtube du logiciel par Julien Pons pour vous informer sur le produit : https://www.youtube.com/watch?v=Fxf1SpNrXmU

  2. C’est une ineptie d’importer des photos et d’en jeter, supprimer, 80%. Il vaut mieux faire le trie avant et d’importer que ce qui est utile. Cela suppose d’utiliser d’autres logiciels.
    .

    • C’est ton avis. Pour moi c’est loin d’être une ineptie et c’est même ce que je recommande. Pourquoi aller s’emmerder avec un autre logiciel alors que LR a des superbes fonctions de tri 😉 en plus dans LR Classic cette partie la a été améliorée car tu peux faire le tri en utilisant le Jpeg incorporé au RAW. Donc ce n’est pas une ineptie. C’est juste fait pour 😉

    • Pourquoi un autre logiciel ?
      pendant la phase d’importation on peut ne selectionner que ce que l’on veut enregistrer et donc faire un pre tri tres rapide

      • Perso je déconseille de le faire pendant la phase d’import. C’est pas aussi pratique que le « X » « P » avec avance automatique que tu peux faire après l’importation 😉

        • oui et je procède aussi ainsi !
          ma remarque etait du au fait de dire qu’il y a besoin d’un autre soft ?!?

    • Comme ouioui, je préfère importer mes photos dans Lightroom pour les trier. Les trier sur l’APN est trop fastidieux et n’est utile qu’en dépannage, si la carte est pleine par exemple. Je trouve plus simple de tout importer sur mon ordi et de faire le tri ensuite. Et comme tout le monde doit tenir le même raisonnement et faire pareille, il suffit de tenir ce même raisonnement et se dire qu’il est aussi plus facile de trier avec Lightroom, qu’avec windows. Economiser du temps de travail, est un reflex normal pour les vieux antènumérique, mais n’est plus une ineptie à l’aire informatique.
      Comme toujours ouioui à encore raison !

  3. bonjour,
    bien sûr l’abonnement lightroom c’est le prix de deux journaux photos beaucoup moins utiles pour traiter nos photos que LR … je suis donc locataire de lightroom Oui mais je vieillis…(comme nous tous!!!): tant que je passe pas mal de temps à développer tout va bien mais le jour où j’en serai privé, le jour où je ne pourrai plus que rarement m’installer devant l’écran… ce jour là le coût sera injustifié (voire inaccessible) et la sanction d’une rupture totale d’accès inacceptable ….et je ne parle là que d’une des situations qui peuvent nous priver d’une utilisation suffisante de lightroom….
    Quand cela se produit nous sommes rarement en capacité de changer de logiciel… le monde moderne est cruel!!!!
    que répond LR à cette réalité humaine? un peu de solidarité (ce n’est pas un gros mot… à moins que pour les dividendes…)

    JML

    • on pourra toujours les visualiser, le module bibliotheque reste valide.
      Et que faire de mon materiel photo , et mon piano et…et…et….
      carpe diem,… Aujourdh’ui suffit à notre bonheur
      jean Marc un petit coup de blues ? si tu es pas loin de la Bourgogne j’ai ce qu’il faut dans ma cave pour te remonter le moral.
      mais au fait qui va les boire ……..quand je ….
      Amicalement

  4. Réfractaire de longue date aux produits Adobe, j’avais installée LR5 quand Apple nous a sabré Aperture, étonnant qu’Aperture 3.6 fonctionne toujours sous High Sierra.

    Ayant parlé de vache à lait sur CI, j’ai testé et acheté Capture One, DxO OP 1, cela après avoir annulé mon abonnement à Lightroom , abonnement qui est actif à fin mai 2018.

    Un temps j’ai gardé un flux entre C1 et Photos sur mon Mac, je viens de supprimer C1, ce qui fait que je me contente de Photos avec l’Ad-on DxO OP for Photos. Photos permet à un amateur averti de traiter ses photos, de les nommer, d’y ajouter mots-clé, de procéder à la géolocalisation, de les imprimer, d’exporter mes photos dans une structure /Images/Voyages/2017-05-22 Brissago et de sauvegarder cette structure sur des DDE, la Time Machine, etc…

    Comme cela je peux en tous temps, reprendre mes photos dans un logiciel à venir qui se rapprocherait d’Aperture, Lightroom et Photos qui lui n’est pas aussi élémentaire que certains veulent nous le faire croire. J’ai conservé les DMG des logiciels achetés. Tous ces logiciels je les ai testés longuement.

    Bonne suite, prenez le temps de bien tester avant de vous lancer, vos photos sont précieuses.

    Un grand merci à OUIOUI pour son travail

Laisser un commentaire